•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fondation Robert Piché ouvrira un centre de traitement des dépendances à Sherbrooke

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La Fondation Robert Piché ouvrira un centre de traitement des dépendances à Sherbrooke

Rattrapage du vendredi 19 février 2021
Le commandant Robert Piché

Le commandant Robert Piché

Photo : Radio-Canada / Julie Mainville | Radio-Canada

La Fondation Robert Piché a acquis le bâtiment des Pères Blancs d'Afrique, situé dans l'arrondissement de Lennoxville, afin d'y ouvrir un centre thérapeutique pour traiter les troubles d'utilisation de substances. Une demande de changement de zonage a été déposée à la Ville de Sherbrooke.

On se retrouve dans un lieu qui est super beau! La bâtisse a été très bien entretenue, Il n’y a pas [de] grandes réparations à faire. Peut-être un peu de décoration à mettre à l’intérieur, pour mettre ça à notre goût, mais somme toute, c’est un beau projet qu’on entreprend,souligne le président de la Fondation et ex-pilote de ligne, Robert Piché.

L’établissement viendra en aide aux personnes ayant développé une dépendance à l’alcool, à la drogue ou au jeu pathologique. Entre-temps, certains éléments restent à attacher avant l’ouverture.

On part une maison de thérapie de zéro. Il faut faire des demandes d’accréditation au ministère de la Santé, il faut faire un changement de zonage, qui est déjà zoné religieux-agricole. Tout ça est en marche présentement. Ça nous occupe pas mal, admet-il.

Par ailleurs, le futur centre vise à complémenter les ressources déjà existantes dans la région.

On ne veut pas être une menace pour les centres déjà établis en région. On voudrait être un complément, et ça fait partie de notre plan de communication de rencontrer ces gens-là et leur offrir nos services, précise-t-il.

La Fondation Robert Piché souhaite ouvrir les portes de son centre le 1er juillet, et compte accueillir jusqu'à 45 résidents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !