•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Des précautions requises pour se rassembler à Noël

Rattrapage du vendredi 20 novembre 2020
Caroline Quach en entrevue par webcam.

Dre Caroline Quach-Thanh est pédiatre et microbiologiste-infectiologue.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement Legault autorise les rassemblements de 10 personnes du 24 au 27 décembre inclusivement, une mesure qui devrait avoir un effet positif sur le moral de la population, mais qui augmente potentiellement le risque de propager la COVID-19.

S’imposer un confinement de 7 à 10 jours avant et après les festivités s’avère donc primordial.

On porte notre masque aussitôt qu’on est à l’intérieur, on ne mange pas à proximité d’autres personnes, on ne fréquente pas les endroits mal ventilés, essayer d’éviter ces milieux-là pendant les deux semaines avant le temps des Fêtes pour être sûr d’arriver à Noël le plus net possible et à la moindre perception de symptôme, on ne se présente pas à la fête de Noël. Je pense que c’est ça la clé dans tout ça, explique la Dre Caroline Quach-Thanh, pédiatre et microbiologiste-infectiologue.

Pour sa part, l’Agence de la santé publique du Canada craint d’enregistrer jusqu’à 60 000 nouveaux cas quotidiens au pays si les contacts sociaux augmentent dans les prochaines semaines.

La raison pour laquelle le Québec est à peu près à un plateau depuis quelques jours, c’est que ça fait quand même 56 jours qu’on a limité grandement les contacts entre personnes, souligne Dre Quach-Thanh.

Lors d’éventuels rassemblements, elle insiste sur l’importance de protéger les personnes vulnérables, dont les aînés.

Rappelons que cette mesure est sujette à changement si la situation se détériore dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !