•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Changement de nom: un contexte particulier pour Asbestos

Rattrapage du vendredi 16 octobre 2020
Un panneau municipal de la ville d'Asbestos.

Le nouveau nom de la municipalité d'Asbestos sera connu le 19 octobre 2020.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Les citoyens d'Asbestos sont appelés à choisir un nouveau nom pour leur municipalité. Bien que cette démarche soit inhabituelle, ce n'est pas la première fois qu'on assiste à un tel exercice dans l'histoire municipale du Québec.

D’emblée, le professeur d’histoire à l’Université de Sherbrooke, Harold Bérubé reconnaît que le contexte est bien particulier pour Asbestos.


C’est un cas assez unique d’avoir une ville qui se retrouve avec le nom d’une matière qui est devenue toxique, cancérigène et hautement problématique, explique-t-il.


Cependant, plusieurs municipalités ont modifié leur nom dans l’histoire, principalement en lien avec des subdivisions territoriales.


Au début du 20e siècle, par exemple, il est assez fréquent que des villages qui devenaient des villes se séparaient de leur municipalité de paroisse qui englobait toute la campagne et voulaient avoir leur propre municipalité, indique M. Bérubé.


Il constate aussi que ce type d’exercice peut créer des divisions dans la population.


Ce n’est pas comme changer le nom d’une marque de dentifrice, par exemple, ou quelque chose comme ça. C’est quelque chose qui vient vraiment toucher les gens sur le plan identitaire, ajoute-t-il.


Selon lui, pour que tout fonctionne, le nom choisi doit avoir une résonance dans la population.


C’est important aussi qu’il y ait un processus pour que la population se sente investie, qu’on sente justement que le choix n’est pas le résultat d’une équipe de marketing qui a travaillé en coulisses, précise Harold Bérubé.


Les citoyens d’Asbestos ont jusqu’à dimanche pour se prononcer sur le futur nom de leur municipalité qui sera officiellement dévoilé le lendemain lors d'une séance extraordinaire du conseil municipal.


Six propositions sont sur la table : L’Azur-des-Cantons, Jeffrey-sur-le-Lac, Larochelle, Phénix, Trois-Lacs et Val-des-Sources.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !