•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Les sages-femmes en Estrie s'adaptent à la pandémie

Rattrapage du lundi 28 septembre 2020
Deux mains de femme sur le ventre d'une femme enceinte couchée sur le dos.

Premier accouchement dans une maison avec sages-femmes en Gaspésie

Photo : Getty Images / Mme Emil

Comme bien d'autres professionnels de la santé, les sages-femmes ont dû adapter leur travail en cette période de pandémie.

La pratique des sages-femmes a notamment été modifiée par le port du masque qui a un effet sur l'aspect relationnel de leur travail.

C’est sûr que ça change un peu notre pratique parce qu’on a un contact tellement chaleureux, direct avec les femmes, a indiqué, Johanne Royer, responsable des services sages-femmes en Estrie en entrevue à Par ici l’info.

Désormais, les femmes enceintes ont seulement droit à la présence de deux accompagnateurs au moment de l’accouchement alors qu’elles pouvaient vivre initialement ce moment en famille.

C’est vraiment un gros deuil pour plusieurs parents.

Johanne Royer, responsable des services sages-femmes en Estrie

Par ailleurs, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS vient de procéder à l’embauche de deux nouvelles sages-femmes qui permettront de faciliter l’accès au service qui avait été restreint en janvier en raison de l’absence de trois d’entre elles.

En Estrie, on compte une dizaine de sages-femmes qui effectuent environ 10% des accouchements, soit entre 350 et 400 annuellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !