•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La DPJ Estrie accueille un chien d'assistance

Rattrapage du jeudi 24 septembre 2020
Watson, une labernoise de deux ans, aux côtés d'un petit garçon couché au sol.

Watson est le septième chien d'assistance dans les DPJ du Québec.

Photo : Photo fournie par le CIUSSS de l'Estrie-CHUS

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) en Estrie peut compter sur un nouvel allié pour mieux intervenir auprès des jeunes notamment en centre jeunesse.
Il s'agit de Watson, un chien d'assistance, qui est actuellement en entraînement au centre Val-du-Lac.

L’instigatrice du projet, Sarah Trépanier, spécialiste en activités cliniques et agente de liaison fugues à la DPJ Estrie a été inspirée par Kanak, le chien du Service de police de Sherbrooke.

Dans le cours de ma carrière, j’ai pu bénéficier des services de Kanak avec mes petites victimes, toujours en travaillant en protection de la jeunesse, dans des situations vraiment importantes d’abus sexuels et d’abus physiques et j’ai vu à quel point il pouvait apporter un baume dans la lourdeur du processus judicaire, a-t-elle confié en entrevue à Par ici l’info.

Entrée en poste depuis près d'un mois, Watson, une labernoise âgée de deux ans, a déjà fait ses preuves lors d’interventions auprès d’enfants.

On a pu constater depuis l’arrivée de Watson qu’on a eu accès à des émotions auxquelles on n’aurait pas eu normalement accès, a indiqué Mme Trépanier.

Le chien d'assistance au sein du centre jeunesse permet aux enfants de composer avec des événements traumatisants ou particulièrement difficiles en le sécurisant, l'apaisant ou bien en le réconfortant. Il peut aussi aider l'enfant à détourner positivement ses sources de stress vers lui.

Watson est le septième chien d'assistance dans les DPJ au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !