•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque obligatoire amène son lot d'insultes au dépanneur de Dudswell

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Le port du masque obligatoire amène son lot d'insultes au dépanneur de Dudswell

Rattrapage du lundi 20 juillet 2020
Malorie Darveau derrière le comptoir du dépanneau.

Malorie Darveau demande aux clients de faire preuve de civisme.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Une caissière d'un dépanneur de Dudswell dénonce les insultes qu'elle a reçues de clients en lien avec le port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés.

Âgée de 14 ans, Malorie Darveau a décrit le tout sur la page Babillard Dudswell sur Facebook. Tu te prends pour François Legault? , T’as 13 ans; tu ne me diras pas quoi faire en plus des nombreux jurons sont quelques exemples des propos dirigés vers la jeune employée.

Après quelques clients, j’étais tanné de cette attitude , avoue l’adolescente

Des insultes sur Facebook

La jeune caissière de dépanneur a utilisé une page qui s'adresse aux gens de sa municipalité pour dénoncer le comportement de certains clients

Photo :  Capture d’écran - Facebook

Malorie Darveau croit que certains clients s’en sont permis en raison de son jeune âge.

Je ne suis pas une fille intimidante, donc je ne veux pas être méchante avec les gens. Je ne pense pas que ma boss va recevoir des commentaires aussi méchants, affirme l’employée.

Un autre collègue s’est fait lancer un masque au visage!

Malorie Darveau, employée de dépanneur à Dudswell

Même si aucune des personnes n’a forcé l’entrée dans le commerce, elle trouve que certains vont trop loin.

Je m’y attendais à la première journée, mais pas autant et pas aussi intense que ça, admet-elle.

Elle espère que sa sortie, partagée plus d’une centaine de fois sur les réseaux sociaux, fera réaliser que les employés des commerces n’ont aucun pouvoir sur l’application du règlement.

Une réaction étonnante

Selon la mairesse de Dudswell, Mariane Pelletier, ce genre de réaction de la part de gens de sa municipalité est pour le moins surprenante.

C'est malheureux qu'un incident comme ça fasse boule de neige, parce que c'est vraiment une minorité des gens qui ont une réaction comme ça. C'est un milieu où on se connait tous. C'est surprenant.

Mariane Pelletierm, mairesse de Dudswell

Manon Bolduc, une résidente de la municipalité, déplore l'attitute affiché par certains.

J'en revenais pas. Je trouvais ça épouvantable. Je me demande juste si c'est des gens de la place. [...] C'est sûr que c'est dommage.

Maintenant que le port du masque est désormais obligatoire, elle, qui le porte déjà depuis trois semaines, croit que les gens s'y habitueront rapidement.

Ce que souhaite également Malorie Darveau.

Si ça continue comme ça pendant des semaines et des mois, ça va être difficile, conclut la jeune employée du dépanneur, en souhaitant un retour au calme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !