•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire danser les jeunes malgré la pandémie

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Faire danser les jeunes malgré la pandémie

Rattrapage du mercredi 8 juillet 2020
Des jeunes dansent dans un parc sous la supervision de leur animatrice de camp.

Cette année, la compagnie de danse Sursaut favorise la pratique de la danse à l'extérieur pour offrir ses camps estivaux.

Photo : Facebook / Compagnie de danse Sursaut

Le festival des camps de jour est lancé. Certains camps privés n'ont pas été en mesure d'offrir leur service cet été, alors que d'autres, comme la compagnie de danse Sursaut à Sherbrooke, réussit à donner, pour une quinzième année, ses deux semaines de camps de danse contemporaine auprès des jeunes de 6 à 16 ans.

Pour répondre aux critères émis par la santé publique, le camp a dû s’adapter.

On utilise les mesures de façon créative plutôt que contraignante.

Stéphanie Brochard, interprète pour Sursaut et animatrice au camp de danse

Les organisateurs ont choisi la thématique estivale en fonction des règles et ils ont opté pour de la danse in situ.

Stéphanie Brochard, interprète pour Sursaut et animatrice au camp depuis plusieurs années, explique que les groupes sont plus actifs à l’extérieur.

On investit différents lieux près du centre alors que normalement, on utilise davantage les studios.

Mme Brochard précise que les studios sont ouverts et accessibles et qu'ils deviennent une alternative en cas de mauvais temps, par exemple.

On peut jongler entre l’intérieur et l’extérieur. Quand l’extérieur est possible, on doit le favoriser, ajoute-t-elle.

Les espaces sont assez grands et un parcours a été organisé pour éviter les rencontres inutiles et permettre la distanciation sociale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !