•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une canicule favorable aux fourmis et aux guêpes

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Une canicule favorable aux fourmis et aux guêpes

Rattrapage du lundi 8 juin 2020
Une fourmi charpentière

Une fourmi charpentière

Photo : .

Les insectes sont arrivés plus tôt qu'à l'habitude. La canicule des dernières semaines a permis la prolifération des fourmis et des guêpes.

Pour les fourmis, l'exterminateur Éric Fontaine remarque qu'elles sont plus présentes depuis quelques années.

Pour mieux contrôler leurs présences, le président d'Optimum gestion parasitaire estime qu'il faut d'abord observer le déplacement de la colonie.

En général, on voit 2 à 3 % d'un nid. Au printemps, lors d'une période de dégel, si on a une présence de fourmis à l'intérieur; c'est qu'il peut y avoir un nid satellite dans la maison, note-t-il

Les insectes recherchent des sources d'eau, de nourriture ou de bois pourri. Selon l'exterminateur, la situation mérite d'être contrôlée lorsqu'il est possible de voir plus de 10 fourmis par jour dans le domicile.

Pour les colonies extérieures, M. Fontaine explique que la source du problème demeure presque toujours la même.

Est-ce qu'il y a des arbres malades, est-ce que le patio est encore en bon état, la présence de souches... Il faut vérifier tout ce qui est en bois, précise-t-il.

guepe2

Une guêpe fabrique son nid.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Si les problèmes de fourmis sont nombreux, c'est la présence de guêpes qui occupe les experts en gestion parasitaire. Éric Fontaine remarque que le nombre d'appels reçus à propos des guêpes a également explosé lors de la canicule.

On voit des nids comme des balles de golf. Habituellement, on voit ça en juillet, affirme le spécialiste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !