•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef d'orchestre de l'OSS réagit à l'aide annoncée par Québec

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Le chef d'orchestre de l'OSS réagit à l'aide annoncée par Québec

Rattrapage du mardi 2 juin 2020
Le chef et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke, Stéphane Laforest, en entrevue au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke

Le chef et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke, Stéphane Laforest.

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie

Lundi, la ministre de la culture, Nathalie Roy, a annoncé un plan de relance pour le milieu culturel. Un programme de 400 millions de dollars a été dévoilé pour épauler les artistes, les organismes culturels et les salles de diffusion. D'ailleurs, la réouverture des salles pourraient se faire d'ici la fin juin. Renée Dumais-Beaudoin en a discuté avec le chef et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS), Stéphane Laforest.

D'entrée de jeu, Maestro Stéphane Laforest salue l'effort du gouvernement.

L'effort est là, je pense qu'il faut être honnête. Les arts sont un service qui n'est peut-être pas essentiel, mais qui rend la vie plus agréable. On n'est pas dans les priorités de la vie, mais je crois qu'ils ont été sensibles à la réaction des artistes, dit-il.

Il déplore que le programme semble surtout profitable au cinéma, au numérique et à l'audiovisuel.

Pour les interprètes et les arts vivants, il y a beaucoup de gens qui disent malheuresuement, on passe un peu à côté. 

Il assure que l'OSS pourra mettre en place certains projets, mais que ce n'est pas l'essence même de l'orchestre. C'est le cas avec l'Orchestre symphonique de Montréal, par exemple, qui va enregistrer une captation avec 20 musiciens.

L'OSM ce n'est pas 20 musiciens, c'est 80 musiciens. Quand on va voir l'OSM, ce que l'on veut voir ce sont les 80 musiciens, [...] les grands solistes. On nous demande de faire des choses qui ne sont pas dans notre champ de compétence. Oui, ça demeure de la musique, mais l'OSM ce n'est pas un orchestre à cordes de 20 musiciens, c'est ça qui devient difficile, mais, au moins, il y a quelques musiciens qui vont travailler, explique le chef et directeur artistique de l'orchestre, Stéphane Laforest qui espère pouvoir remonter sur scène, s'il le faut, avec moins de musiciens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !