•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de cimetière musulman à Sherbrooke progresse

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Le projet de cimetière musulman à Sherbrooke progresse

Rattrapage du vendredi 22 mai 2020
Vue sur le terrain de l’entreprise Harmonia, à Saint-Apollinaire. En avant-plan, on aperçoit un bouquet de fleurs et une stèle funéraire.

La communauté musulmane de Québec souhaitait implanter un cimetière à Saint-Apollinaire, sur un terrain appartenant à l’entreprise Harmonia.

Photo : Radio-Canada

Le projet d'aménagement d'un cimetière musulman à Sherbrooke semble sur le point de se concrétiser.

Le président de la Compagnie du cimetière musulman A'Rahmane affirme qu'il ne reste qu'une étape à franchir, soit l'obtention d'un certificat d'exploitation de la part du ministère de la Santé.

Le dossier est sur le bureau de la ministre et l'autorisation, ça va se faire dans les deux ou trois semaines qui vont venir, décrit le le président, Talha Hamidi.

Le terrain de 3000 mètres carrés est situé à l'ouest du cimetière Saint-Michel de Sherbrooke. Talha Hamidi a tenu à remercier la Ville d'avoir accepté de ne vendre qu'une partie du terrain pour l'instant.

Le zonage permettait l'usage d'un cimetière, donc le processus référendaire n'était pas requis dans ce genre de cas là.

Talha Hamidi, président de la Compagnie du cimetière musulman A'Rahmane

Le cimetière pourra accueillir environ 400 dépouilles. Si les besoins se font sentir, il sera possible d'agrandir de 6000 mètres carrés vers l'est, précise Talha Hamidi.

Les travaux d'aménagement devraient durer 24 mois, mais les dirigeants espèrent pouvoir rendre disponible le cimetière dès l'automne ou au plus tard l'été prochain.

Par ailleurs, une campagne de financement est en cours pour financer le projet.

Le cimetière de Sherbrooke deviendrait ainsi le deuxième cimetière mulsman en activité au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !