•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OIympiques : « Ç'aurait été un non-sens », estime une athlète sherbrookoise

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

OIympiques : « Ç'aurait été un non-sens », estime une athlète sherbrookoise

Rattrapage du lundi 23 mars 2020
Maïté Bouchard, athlète à l'épreuve du 800 mètres et étudiante en médecin à l'Université de Sherbrooke

Maïté Bouchard, athlète à l'épreuve du 800 mètres et étudiante en médecine à l'Université de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada

La décision du Comité olympique canadien de ne pas envoyer sa délégation « était la chose à faire », estime l'athlète sherbrookoise Maïté Bouchard.

Les comités olympiques et paralympiques canadiens ont pris la décision de ne pas envoyer d'athlètes à Tokyo « au cours de l'été 2020 ».

Le mouvement olympique demande de reporter les Jeux d'un an, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Oui, on est déçu, mais on l’avait vu venir, raconte Maïté Bouchard.

Comme une majorité des participants dans les épreuves d’athlétisme, la Sherbrookoise était en pleine qualification olympique. Au début mars, elle avait amélioré la marque québécoise sur 800 m lors d’une compétition remportée à Boston.

Malgré tout, la porte couleur du Vert et Or cautionne la décision du comité canadien. Ç’aurait été un non-sens d’avoir des Jeux cette année, mentionne-t-elle.

Maïté Bouchard, qui souhaite reprendre les compétitions à l’été, se considère quand même chanceuse de pouvoir pratiquer son sport, malgré les restrictions imposées. Ce n’est pas perdu, philosophe-t-elle.

Des études aussi en suspens

Avec un parcours olympique qui prend un virage inattendu, la jeune femme doit aussi mettre ses études en pause. Étudiante à l’externat en médecine à l’Université de Sherbrooke, elle se dit prête à donner un coup de main au réseau de la santé si le besoin se fait sentir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !