Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du jeudi 7 novembre 2019

Les animaux d'un refuge profitent des pannes de courant en Estrie

Publié le

Deux coyotes dans un enclos.
Le refuge Lobadanaki héberge des animaux en réhabilitation.   Photo : Facebook / @Le refuge Lobadanaki, centre de réhabilitation de la faune & sanctuaire

Le refuge Lobadanaki de St-Étienne-de-Bolton demande aux gens de ne pas jeter leur nourriture perdue en raison des pannes d'électricité de la dernière semaine.

La nourriture devenue impropre à la consommation humaine demeure de bonne qualité pour les quelque 170 animaux actuellement au refuge. L’appel lancé sur les médias sociaux récemment semble porter ses fruits.

On a réussi à remplir nos congélateurs et nos réfrigérateurs de nourriture que les gens allaient jeter, affirme la propriétaire, Anne-Marie Demers.

Les animaux ont des estomacs de béton, beaucoup plus que nous!

Anne-Marie Demers, propriétaire du refuge Lobadanaki

Des restaurateurs et des commerçants estriens donnent aussi leur nourriture expirée au refuge. C’est le cas du supermarché Avril et du restaurant Sushi Shop de Magog. Mme Demers récolte aussi du pain et des pâtisseries invendues pour ses bêtes. On va faire beaucoup de petites bouches heureuses, s'exclame-t-elle.

En réhabilitation

Ce sont des animaux de ferme et sauvages qui séjournent au refuge. La majorité de ces bêtes ont principalement été trouvées en forêt ou ont été abandonnées. Certaines espèces sont amenées par le ministère de la Faune.

Les pensionnaires du refuge Lobadanaki sont hébergés, en moyenne, pour une période de 10 mois avant de retourner dans leur habitat naturel.

Chargement en cours