Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du mercredi 11 septembre 2019

Le retard des travaux à l'école Saint-Pie-X a des effets limités sur les élèves

Publié le

Égide Royer, chercheur en réussite scolaire à l’Université Laval
Égide Royer, chercheur en réussite scolaire à l’Université Laval   Photo : Radio-Canada

Les élèves de l'école primaire Saint-Pie-X de Magog ne devraient pas subir de conséquences du retard des travaux de leur établissement . C'est du moins l'avis du psychologue et professeur associé à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval, Égide Royer.

Mardi, le syndicat de l'enseignement s'est dit inquiet de la vingtaine de minutes perdues quotidiennement pour transporter les quelque 200 élèves en autobus scolaire vers le pavillon de la Relance, situé à quelques kilomètres plus loin.

Son président, Richard Bergevin, craint que les travaux s'étirent jusqu'aux Fêtes, ce qui ferait perdre de précieuses heures d'enseignement aux jeunes.

Une opinion que partage, en partie, Égide Royer. Pour l'heure, si les travaux avancent au rythme que prévoit la Commission scolaire, les élèves de Saint-Pie-X cumuleront un retard équivalent à deux journées de classe.

Ce n'est pas énorme. Si vous me parliez de l'équivalent d'une semaine ou deux, là, il pourrait y avoir un impact, surtout pour les élèves en difficulté d'apprentissage. [...] Les enseignants vont faire les adaptations nécessaires.

Égide Royer, psychologue et professeur associé à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval

Le spécialiste explique que les enseignants font déjà ce genre d'adaptation lorsque les fermetures d'école, en raison d'intempéries, sont plus nombreuses que ce que prévoit le calendrier scolaire. C'est une question de créativité des enseignants, a-t-il dit lors d'une entrevue accordée à Renée Dumais-Beaudoin.

D'après la direction de la Commission scolaire des Sommets, les travaux à l'école primaire Saint-Pie-X devraient être terminés à la fin du mois d'octobre.

Si les travaux devaient s'étirer sur une longue période, le personnel et la direction pourraient être forcés de négocier une entente pour que des journées pédagogiques soient reprises en classe. Un cas de force majeure, modère M. Royer.

Chargement en cours