•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des grands-parents privés de leurs petits-enfants : quels sont leurs droits?

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Des grands-parents privés de leurs petits-enfants : quels sont leurs droits?

Audio fil du jeudi 21 mars 2019
Une grand-mère et ses deux petites-filles qui font de la cuisine.

Les grands-parents en Ontario ont maintenant des droits vis-à-vis leurs petits-enfants.

Photo : La Maison des grands-parents de Sherbrooke

Nombreux sont les grands-parents privés de contact avec leurs petits-enfants : c'est le constat que dresse la Maison des grands-parents de Sherbrooke.

Une séance d'informations de l'AQDR sur les droits des grands-parents a permis de faire la lumière sur un problème qui touche plusieurs personnes de la région : celui des grands-parents privés de contacts avec leurs petits-enfants.

Parmi la trentaine de participants, plusieurs ont confié être victimes de cette problématique.

On a entendu des histoires de parents qui déménagent sans laisser d'adresse ni de numéro de téléphone aux grands-parents, raconte Isabelle Guérard, coordonnatrice del'Association québécoise de défense des droits des personnes retraités et préretraités (AQDR).

J'étais loin de me douter que la majorité des grands-parents participant à l'atelier vivaient des situations très difficiles, voire un accès inexistant à leurs petits-enfants.

Isabelle Guérard, coordonnatrice del'Association québécoise de défense des droits des personnes retraités et préretraités (AQDR)

La Loi prévoit que les parents ne peuvent faire obstacle aux relations entre l'enfant et le grand-parent sans motif grave. Il est toutefois difficile de faire reconnaître ces droits en Cour, précise Isabelle Guérard.

Lors de cette rencontre, les participants ont énoncé trois besoins prioritaires, soit d'avoir accès ; à de l'information juridique, à un soutien psychosocial, et mettre en place plus d'actions politiques pour sensibiliser les instances à leur situation.

Ce sont des personnes qui vivent des deuils énormes. Ils doivent souvent se battre pour avoir accès à leurs petits-enfants et doivent parfois entamer des démarches judiciaires très coûteuses, explique Isabelle Guérard.

L'AQDR souhaite organiser prochainement un autre atelier sur les droits des grands-parents. L'association est à la recherche d'un avocat spécialisé en la matière pour y participer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !