Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du mercredi 12 décembre 2018

Comment éviter le stress et l'isolement des personnes LGBTQ+ à la période des fêtes

Publié le

Pierre Mc Cann se tient debout sur un mur rouge sur fond de paysage et logo de Radio-Canada.
Le coordonnateur du groupe de travail LEXIC² Pierre Mc Cann de passage dans nos studios.   Photo : Isabelle Gobeil

Passer au travers de la période des Fêtes n'est pas toujours une sinécure. Les rencontres familiales sont nombreuses et souvent chargées d'émotions. Pour les personnes LGBTQ+ ce moment de l'année peut être source de stress et provoquer l'isolement. Pierre Mc Cann nous propose un guide des pratiques à mettre en application pour éviter les jugements et faire preuve d'ouverture.

Le temps des Fêtes peut être synonyme d'anxiété pour chacun d'entre nous, et bien qu'en 2018 les esprits soient plus ouverts, Noël est une période de proximité qui laisse place parfois à un laisser-aller inaproprié touchant particulièrement les minorités. Les personnes LGBTQ+ sont souvent l'objet de blagues malencontreuses.

C'est bien de s'amuser, mais des blagues ridiculisant certaines personnes, notamment les personnes LGBT, ça n'a plus ça place en 2018. Donc votre "mononcle" qui fait des blagues homophobes, racistes, sexistes, pendant le party de Noël, c'est pas super de le laisser faire juste parce que c'est Noël et qu'il a trop bu.

Pierre Mc Cann

Éviter les questions stigmatisantes dans les réunions festives est certainement nécessaire tout comme offrir des cadeaux très genrés ou stéréotypés. Surtout, ne réagissez pas négativement si, devant vous, une petite fille déballe un bâton de hockey ou qu'un petit garçon se réjouit d'avoir reçu des bijoux. Il faut au contraire féliciter les parents du fait qu'ils offrent un environnement libres des stéréotypes de genre et qu'ils permettent à ces enfants d'être qui ils veulent, ajoute Pierre Mc Cann.

Les Fêtes c'est le temps de l'année pour être généreux, plusieurs organismes LGBTQ+ en Estrie sont prêts à recevoir des dons afin de les aider à pouvoir aider.

Chargement en cours