Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du jeudi 14 juin 2018

Face de Boeuf : Une histoire de famille inspirante!

Publié le

Une famille composée des parents et de leurs deux enfants, un homme et une femme dans la vingtaine, posent devant une ferme.
Jean-Sébastien et Sylvie Bouffard, en compagnie de leurs parents Pauline Carrier et Alain Bouffard.   Photo : Radio-Canada / Renée Dumais-Beaudoin

La boucherie Face de Boeuf s'est fait un nom dans le paysage estrien à titre de référence dans la vente de viandes fraîches provenant directement de fermes d'élevage. Depuis 2010, la famille Carrier-Bouffard a fait grandir son entreprise familiale et propose maintenant une ferme, trois boucheries, 700 têtes de bétails et le meilleur est à venir.

L’histoire de Pauline Carrier et d’Alain Bouffard est fascinante : ils ont 12 enfants et 41 petits enfants. Du nombre, dix vivent aujourd'hui de l'agriculture et sept d'entre eux ont trouvé leur place dans l'entreprise agricole des parents qui sera un jour la leur.

Je me considère quand même chanceux d’avoir eu des parents qui ont eu une ferme et de pouvoir m’installer avec eux parce que ce n’est pas facile de nos jours de s’installer sur une ferme.

Jean-Sébastien Bouffard, gestionnaire des animaux, 25 ans.
Une façade de commerce sur laquelle on lit Face de Boeuf - Boucherie.
La boucherie Face de Boeuf d'Ayer's Cliff. Photo : Radio-Canada/Renée Dumais-Beaudoin

M. Bouchard avait pris la ferme de son père au milieu des années 1970. L'homme d'idées et de projets est tombé amoureux de la voisine Pauline.

Aujourd’hui, l’entreprise compte trois succursales Face de Boeuf, dont deux à Sherbrooke et une à Ayer’s Cliff.

Chargement en cours