•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison estivale est lancée au Bistro West Brome

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La saison estivale est lancée au Bistro West Brome

Rattrapage du vendredi 3 juillet 2020
Des légumes et une fleur comestible rassemblés dans une assiette.

Un potager permet au chef du Bistro West Brome de s'approvisionner avec certains légumes, fines herbes et fleurs comestibles.

Photo : Facebooke : Auberge West Brome Bistro

Cette semaine à la chronique Créateur de saveurs, l'équipe de Par ici l'info fait un arrêt au Bistro West Brome où le chef, Ugo Vincent-Mariotti, déploie son talent avec les produits locaux, dont ceux qui poussent à même le potager du restaurant.

Ugo Vincent-Mariotti a fait ses classes dans plusieurs restaurants montréalais avant de déménager dans les Cantons-de-l’Est.

Je me suis installé et je suis tombé en amour avec le coin, les gens, l’ambiance. On sort du stress de Montréal. C’est une autre approche, explique-t-il.

Il ajoute n’avoir aucun problème à s’approvisionner en produits locaux.

Beaucoup de producteurs offrent maintenant des services de livraison. C’est vraiment parfait.

D’autant plus que pendant l’été, pour certains produits, il n’a qu’à marcher quelques pas et il a accès au jardin de l’Auberge West Brome où se trouve le bistro.

Le potager agrémente l’auberge. On le garde petit parce que ça demande beaucoup d’entretien, mais il y a des tomates, des haricots, des fleurs comestibles, des fines herbes qui agrémentent nos plats.

Il précise d’ailleurs qu’une salade de tomates sera bientôt régulièrement sur le menu pour la saison estivale.

Je mise sur une cuisine assez simple, mais qui met en valeur le produit que l’on travaille.

Il donne en exemple la pintade de Ste-Sabine. C’est un très beau produit que j’apprête en ballotine farcie parfois avec du foie gras de la région et des fruits secs.

Le chef cuisinier fait aussi son propre boudin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !