•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sécurité nautique avant toute chose

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La sécurité nautique avant toute chose

Rattrapage du jeudi 2 juillet 2020
Une personne à planche à pagaie navigue dans la brume au large du Havre-Saint-Pierre.

Une personne glisse sur l'eau sur sa planche à pagaie, au large du Havre-Saint-Pierre.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie: Jane-Anne Cormier

Dans le cadre de sa chronique plein-air, Mathieu Péloquin de la boutique Atmosphère à Sherbrooke explique les précautions qui sont à prendre avant de pratiquer un sport nautique.

Que ça soit en bateau ou sur une planche à pagaie, un minimum de préparation est nécessaire pour être prêt à toutes éventualités.

Mathieu Péloquin précise qu’il faut avoir en sa possession évidemment la veste de flottaison, mais aussi de la corde, une lampe de poche et un sifflet, par exemple.

Il y a un kit de départ qui contient le minimum. C’est un kit de départ pour être certain qu’on n’oublie rien. Évidemment si on fait de plus grandes sorties, on doit se munir d’outils plus performants pour être capable de répondre à certaines urgences.

S’informer des mesures à prendre aussi selon le type d’embarcation est essentiel. Il donne l’exemple de la planche à pagaie.

Beaucoup de gens négligent d’utiliser la laisse (qui relie la cheville à la planche). Si on tombe à l’eau et qu’il y a un coup de vent, on peut se retrouver facilement au milieu du lac sans embarcation et la laisse n’est toujours pas obligatoire, dit-il.

S’assurer de connaître le cours d’eau sur lequel on se dirige et cibler les dangers potentiels avant d’entamer l’activité est aussi une bonne habitude à prendre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !