•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chronique Bien vieillir :  des droits à connaître

Par ici l'info

Avec Renée Dumais-Beaudoin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Chronique Bien vieillir :  des droits à connaître

Audio fil du mercredi 2 octobre 2019
Une proche aidante tient la main d'une personne âgée.

Les personnes âgées ignorent souvent les droits qui les protègent selon la professeure Marie Beaulieu.

Photo : iStock

En collaboration avec le Centre de recherche sur le vieillissement, Par ici l'info présente une nouvelle chronique bimensuelle : Bien vieillir. Cette semaine, la professeure de l'Université de Sherbrooke, Marie Beaulieu, s'est intéressée au droit des aînés.

La question intéresse notamment l’Organisation des Nations unies qui a fait du 1er octobre la Journée internationale des personnes aînées depuis 1990.

Douze ans plus tard, l’organisation accouchera d’un Plan international d’action sur le vieillissement garantissant les droits civils, politiques, culturels et économiques de ces citoyens. Gros programme! , s’exclame Marie Beaulieu.

Au Québec, ces mêmes droits sont garantis sous deux articles de la Charte des droits et libertés de la personne. S’il est interdit de faire toute forme de discrimination, notamment en raison de l’âge; l’article 48 vise spécifiquement l’exploitation des personnes âgées. L’exploitation peut-être psychologique, sociale, etc., précise-t-elle.

Dans le milieu de la santé, la clientèle âgée est protégée par la charte des 12 droits des usagers.

Les gens ne connaissent pas leurs droits et, souvent, ils ont besoin d’être accompagnés pour les défendre.

Marie Beaulieu, professeure et chercheure à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement

En cas de litige, Marie Beaulieu invite les citoyens à s’adresser aux comités d’usagers, aux commissaires aux plaintes ou à un organisme communautaire nommé le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !