Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du lundi 12 août 2019

Bâtiments d'exceptions : les palais de justice dans l'histoire de Sherbrooke

Publié le

Le palais de justice de Sherbrooke.
Le palais de justice de Sherbrooke   Photo : Radio-Canada

Dans son histoire, Sherbrooke a connu quatre palais de justice différents. Survol des prédécesseurs de l'édifice de la rue King Ouest.

Construit en 1823, le premier bâtiment de deux étages en bois est érigé sur la rue Marquette.

La structure a disparu du paysage, alors que son terrain est occupé par la cour du Séminaire de Sherbrooke.

Pour expliquer la modestie de l'endroit, l'architecte de formation, Paule Corriveau, rappelle que Sherbrooke n'était guère plus grande qu'un village. Sa population n'était que de 3000 âmes à l'époque.

Seize ans plus tard, l'administration judiciaire déménage dans des installations plus modernes, sur la rue William, dans les locaux occupés par les Hussars.

Le manège militaire de la rue William à Sherbrooke
Le manège militaire de la rue William à Sherbrooke Photo : Radio-Canada/ICI Estrie/Carl Marchand

C'est au début du XXe siècle que le Palais de justice déménagera sur la rue Wellington Nord. L'édifice conservera cette vocation jusqu'en 1989.

Hôtel de ville de Sherbrooke
Hôtel de ville de Sherbrooke Photo : Radio-Canada

Chargement en cours