Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Philippe Marcoux
Audio fil du mercredi 19 décembre 2018

Hausse de taxe à Chelsea

Publié le

La mairesse et des conseillers réunis dans une salle.
Le conseil municipal de Chelsea le 18 décembre 2018   Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Le conseil municipal de Chelsea a adopté son budget mardi et le différend fiscal qui oppose la municipalité à la CCN s'est traduit hier par une augmentation de taxes pour les contribuables.

La mairesse de Chelsea, Caryl Green, explique qu'habituellement la municipalité maintient le taux d'augmentation des taxes foncières aux alentours du coût de la vie, soit 2%.

Toutefois, le manque à gagner de 484 000 $ que lui doit la CCN à obliger la ville à fixer la hausse de taxes à 3.5% cette année, poursuit-elle.

Le conflit entre la CCN et Chelsea a éclaté en novembre dernier. C’est la MRC des Collines-de-l’Outaouais qui, en temps normal, est responsable des évaluations foncières. La Commission croit cependant que la valeur de certaines propriétés, et donc la facture de taxe qui y est associée, est surévaluée.

La CCN veut que Chelsea accepte que c'est eux qui ont l'autorité d'établir l'évaluation des propriétés à l'intérieur du parc de la Gatineau.

Caryl Green, mairesse de Chelsea

Selon la loi, c'est la MRC qui nous donne le rôle d'évaluation, ajoute Mme Green.

Il y a donc un conflit d'interprétations entre les deux camps quant à la valeur foncière de propriétés dans le parc de la Gatineau, qui occupe une vaste superficie de Chelsea.

La mairesse affirme qu'un processus établi par le gouvernement fédéral est en cours pour résoudre la situation.

Chargement en cours