•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Se préparer à son accouchement ou à vivre en attente d’une chirurgie

Les matins d'ici

Avec Philippe Marcoux

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Se préparer à son accouchement ou à vivre en attente d’une chirurgie

Rattrapage du vendredi 8 janvier 2021
Une femme enceinte tient son ventre.

Une femme enceinte tient son ventre.

Photo : iStock

La pandémie n'est pas une bonne raison pour vivre avec des douleurs persistantes liées à la grossesse ou au report d'une chirurgie, selon la physiothérapeute Isabelle Bond. Malgré le confinement, ces professionnels peuvent aider à gérer la douleur au quotidien.

Une femme enceinte qui a des douleurs au dos, aux jambes et qui peine à se déplacer pourrait choisir de consulter un physiothérapeute pour rendre son expérience moins douloureuse.

Ces professionnels peuvent également venir en aide aux nouvelles mamans qui ont des problèmes d'incontinence à la suite de l'accouchement ou qui ont subi une césarienne. Ces mamans-là, on peut les voir aussi, ce sont des choses que les physiothérapeutes qualifiés peuvent aborder, souligne Isabelle Bond, physiothérapeute et co-propriétaire de Physio Outaouais.

En plus d'offrir divers trucs concernant le positionnement du bébé et les meilleurs outils à utiliser avec eux, les physiothérapeutes peuvent également voir ces tout petits patients pour toutes sortes de problème comme des torticolis.

Comme plusieurs chirurgies non essentielles sont reportées en raison de la pandémie, plusieurs personnes doivent vivre avec des douleurs qui rendent leur quotidien plus difficile.

Les physiothérapeutes peuvent venir en aide à celles-ci en leur enseignant des exercices de renforcement pour se préparer à la chirurgie, augmenter l'efficacité de la récupération, gérer la douleur et avoir une meilleure qualité de vie.

Plus on est en forme et en bonne condition physique avant une chirurgie, meilleure est la récupération, ça, il n'y a pas de doute là-dessus.

Isabelle Bond, physiothérapeute et co-copriétaire de Physio Outaouais

Pour découvrir le top trois des raisons de consulter en clinique, écoutez l’entrevue complète.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !