•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sophie Grégoire Trudeau, militante engagée pour les droits des femmes

Les matins d'ici

Avec Philippe Marcoux

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Sophie Grégoire Trudeau, militante engagée pour les droits des femmes

Rattrapage du vendredi 6 décembre 2019
Une femme devant un micro de radio

Sophie Grégoire-Trudeau

Photo : Radio-Canada / Nathalie Bastien

C'est aujourd'hui la Journée nationale du souvenir et de l'action contre la violence envers les femmes. Pour l'occasion, nous avons reçu une militante engagée pour les droits des femmes et des filles, impliquée dans la lutte pour l'égalité des sexes, Sophie Grégoire Trudeau.

Elle a d'abord souligné l'important travail que font les refuges pour femmes afin de protéger les femmes fuyant la violence.

C'est clair qu'il manque encore de ressource, c'est clair qu'il y a des femmes qui tombent dans des situations où elles sont vraiment démunies et elles n'ont pas d'aide. On réalise encore que les femmes et les filles ici dans notre propre pays, dans notre propre province, dans notre propre ville, subissent des torts et leurs droits sont bafoués pour une seule et simple raison, parce qu'elles sont des femmes affirme-t-elle.

Sophie Grégoire Trudeau rappelle également que même si depuis le mouvement #MoiAussi, plusieurs femmes ont dénoncé leurs ravisseurs, mais il y a encore plusieurs cas qui ne sont pas répertoriés et plusieurs femmes demeurent encore sous silence Il y a encore beaucoup de stigmatisation et de tabou entourant la violence conjugale! .

Quand tu as peur, tu ne vois plus la lumière au bout du tunnel !

Sophie Grégoire-Trudeau
Une femme assise la tête entre les bras et l'ombre d'un poing fermé sur le mur au-dessus d'elle.

Victime de violence conjugale

Photo : iStock

Ça commence avec l'éducation

Tout part de la maison affirme Sophie Grégoire Trudeau. Il faut que l'on recommence à parler de comment on élève nos filles et surtout nos garçons.

Après avoir visité plusieurs centres et discutés avec des femmes lors des dernières années, elle remarque qu'il y a énormément d'émotions refoulées chez les hommes et les garçons.

Dans les écoles publiques, on retrouve même des exercices de groupe pour que les garçons puissent parler de leurs émotions C'est nouveau ça [...] il y a plein de bonnes nouvelles au niveau de ce qui se passe dans les écoles et beaucoup d'ouverture affirme Sophie Grégoire-Trudeau.

En ce 30e anniversaire du drame de Polytechnique, Sophie Grégoire Trudeau se souvient très bien de ce 6 décembre 1989. Je me disais que ça ne se pouvait pas [...] c'était un pas vers une meilleure compréhension du système homme-femme dans lequel je vivais. En discutant avec les gens autour de moi, je me rendais compte qu'il y avait plein d'injustice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !