Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Philippe Marcoux
Audio fil du mercredi 23 octobre 2019

Un dernier regard sur la campagne électorale fédérale

Publié le

Un homme qui parle à la caméra
Yves Malo,chef du bureau parlementaire à Ottawa pour Radio-Canada   Photo : Radio-Canada

Après 25 ans à couvrir la politique, Yves Malo vient de vivre sa dernière campagne électorale en tant que chef du bureau parlementaire à Ottawa pour Radio-Canada. Il prendra sa retraite, ce vendredi.

Même si elle a commencé tranquillement, ce fut une campagne fort intéressante pour Yves Malo.

Quand on parle d'un pays divisé, c'est bel et bien le cas!

Yves Malo, chef du bureau parlementaire à Ottawa

La plupart des gens s'intéressent à deux moments clés, le tout début et vers la fin. On peut dire la dernière semaine souligne-t-il.

Il avoue également que les campagnes électorales représentent énormément de travail pour les journalistes sur le terrain C'est des semaines entre 80 et 90 heures et six jours semaine [...] le samedi les chefs ralentissaient, alors, le samedi je prenais congé en même temps qu'eux dit-il avec un sourire.

Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique), Andrew Scheer (Parti conservateur), Justin Trudeau (Parti libéral), Yves-François Blanchet (Bloc québécois), Elizabeth May (Parti vert) et Maxime Bernier (Parti populaire) à leur arrivée au débat des chefs en français.
Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique), Andrew Scheer (Parti conservateur), Justin Trudeau (Parti libéral), Yves-François Blanchet (Bloc québécois), Elizabeth May (Parti vert) et Maxime Bernier (Parti populaire) à leur arrivée au débat des chefs en français. Photo : La Presse canadienne

Mais, puisqu'il s'agit d'un gouvernement minoritaire, est-ce que nous retournerons bientôt en élection? Pas selon Yves Malo Ça va durer plus longtemps que si ça avait été un gouvernement conservateur [...] mais puisque c'est libéral avec la balance du pouvoir au NPD, quand il y a eu ce type d'alliance, ça toujours duré un peu plus longtemps.

Il affirmait aussi que plusieurs grandes réformes ont été adoptées avec ce type de gouvernement. Comme l'assurance santé au Canada ou la régie des rentes par exemple.

Par contre, Yves Malo n'a pas du tout été surpris par le résultat du vote populaire On le savait depuis plusieurs semaines, dans tous les scénarios qui étaient envisagés, il y avait aucun scénario de gouvernement majoritaire possible.

Et quels sont ses projets pour la retraite? « Dormir! » affirme-t-il en riant.

Chargement en cours