Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Philippe Marcoux
Audio fil du mercredi 7 août 2019

Des études nous mettent en garde contre les médicaments génériques

Publié le

Médicaments sur l'étalage d'un pharmacien.
Une nouvelle étude montre que les effets des médicaments ne sont pas tous les mêmes.   Photo : Getty Images / Darwin Brandis

Des études réalisées par la chercheuse Jacinthe Leclerc nous apprennent que les médicaments génériques sont plus à risque de causer des visites fréquentes à l'urgence et des hospitalisations que les médicaments originaux.

On a observé une augmentation de de 8 à 20% des visites à l'hôpital, soit les consultations à l'urgence et les hospitalisations, dans la population qui a substitué vers les médicaments génériques comparativement à la population qui est restée sur les médicaments originaux, explique la professeure chercheuse au département des sciences infirmières de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Jacinthe Leclerc.

Selon la chercheuse, il ne faut pas croire que les médicaments génériques et originaux sont de réelles copies conformes. La nuance est dans les ingrédients inactifs qui sont intégrés aux médicaments génériques. Ces ingrédients procurent notamment une forme et une couleur à la pilule.

Le problème, c'est qu'ils peuvent faire varier la vitesse d'absorption, soutient-elle. Les effets de cette variation peuvent ainsi avoir des conséquences non-désirées sur le corps.

Chargement en cours