•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peut-on prévenir le coronavirus avec une bonne alimentation?

Les matins d'ici

Avec Philippe Marcoux

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Peut-on prévenir le coronavirus avec une bonne alimentation?

Rattrapage du mardi 24 mars 2020
Une étude britannique démontre l'inefficacité des oméga-3, chez les diabétiques, à prévenir les maladies cardiovasculaires

Un homme tient une capsule d'huile de poisson et un verre d'eau

Photo : getty images/istockphoto / Bebenjy

Depuis l'arrivée du coronavirus, des centaines d'articles ont émergé sur l'internet proclamant avoir un remède du virus et donnant des conseils sur l'alimentation et la santé. La nutritionniste, Rana Daoud, nous donne quelques conseils dans sa chronique « La santé en question ».

Peut-on réellement guérir ou prévenir le coronavirus en donnant un boost à notre système immunitaire?

À travers l'histoire de l'humanité, lors des situations critiques, des opportunistes tentent de prendre avantage de la vulnérabilité de la population et tirer des profits personnels.

Cette abondance de conseils pour donner un "boost" à notre système immunitaire peut non seulement être inutile, mais pourrait s'avérer dangereuse pour la santé.

Il est important d'apprendre à décortiquer les mythes de la réalité.

Un système immunitaire en santé permet de combattre plus efficacement les maladies, les infections et les virus.

Malheureusement, contrairement à de nombreux articles sur internet, il n'est pas possible de renforcer notre système immunitaire pour le faire fonctionner au-delà de sa capacité optimale.

Le système immunitaire est très complexe, il est divisé en deux branches principales :

1- les protections innées qui défendent notre corps depuis la naissance:
- barrières physiques (peau, mucus, salive, larmes, etc.)
- cellules immunitaires non spécifiques (macrophage, neutrophiles, etc.)

2- les protections adaptatives qui sont acquises à mesure que nous sommes exposés à des pathogènes et qui se développent à mesure que nous vieillissons.
- les vaccins stimulent cette réponse immunitaire adaptative.

Le corps régule la totalité de ces processus de façon très étroite pour éviter une réponse trop faible ou intense du système immunitaire.

Il est reconnu qu'un système immunitaire suractivé contribue au développement de maladies auto-immunes comme le lupus, le diabète de type 1 et la sclérose en plaques : le corps s'attaque à ses propres cellules pour les détruire.

Une femme devant un micro dans un studio

Rana Daoud, nutritionniste

Photo : Radio-Canada / Guillaume Charbonneau

Comment peut-on assurer une fonction immunitaire optimale?

Pour que notre système immunitaire fonctionne au mieux de ses capacités, il nécessite plusieurs vitamines et minéraux, notamment:

  • la vitamine A
  • la vitamine C
  • la vitamine E
  • la vitamine D
  • le zinc
  • le fer

Chacun de ces nutriments joue un rôle clé dans l'immunité et il est assez facile de les obtenir par une alimentation équilibrée et diversifiée:

  • Fruits et légumes en abondance
  • Grains entiers
  • Sources de protéines.

Par contre, en cas de carence, la prise de supplément aurait un effet positif sur le système immunitaire.

Il est néanmoins reconnu qu'une consommation plus élevée que les besoins de bases n'a pas démontré d'effets bénéfiques sur la fonction immunitaire.

À part l'alimentation, d'autres facteurs contribuent à un système immunitaire en santé:

  • Avoir suffisamment de sommeil
  • Faire de l'activité physique modérée
  • Cesser de fumer
  • Mieux gérer notre stress

En résumé, tout supplément, produit naturel ou nutriment proclamant pouvoir d‘augmenter la fonction immunitaire ou diminuer la chance d'être infecté par le coronavirus offre une fausse allégation.

À ce jour, il n’existe pas de remèdes ou de diètes miracles pouvant guérir ou prévenir le coronavirus.

Il important de se méfier de l'information provenant de blogs, les influenceurs et les coachs de santé sans parcours universitaire ou formation adéquate en lien avec la santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !