•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé digestive et la flore intestinale

Les matins d'ici

Avec Philippe Marcoux

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La santé digestive et la flore intestinale

Rattrapage du mardi 11 février 2020
Une femme forme un cœur avec ses mains sur son abdomen.

Les greffes de matières fécales provenant de certains donneurs seraient plus efficaces que la moyenne, selon une revue de la littérature portant sur le microbiome.

Photo : iStock

La santé digestive est devenue un domaine d'intérêt important dans le monde de la santé. C'est le sujet de notre nutritionniste Rana Daoud, lors de sa chronique La santé en question.

Des milliers de projets de recherche se sont concentrés durant les dernières années à déceler l'impact de la flore intestinale sur la santé.

Mais concrètement, qu'est-ce que le microbiote? Il s'agit d'un ensemble des bactéries, virus, parasites, levures et champignons non pathogènes qui résident dans notre système digestif.

Notre système digestif contient 10 fois plus de cellules microbiennes que le total des cellules humaines de notre corps. Ces centaines de milliards de micro-organismes semblent jouer un rôle très important dans le maintien de notre étant santé.

Rôle du microbiote :

  • Synthèse de vitamines et composés bioactifs à partir des nutriments ingérés
  • Protège notre corps de micro-organismes pathogènes en créant une barrière
  • Aide la digestion via la fermentation des substrats présents au niveau du côlon
  • Supporte la maturation du système immunitaire

Si notre microbiote est déséquilibré, on peut souffrir de diarrhée, maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, cancers colorectaux, certaines maladies du foie, diabète type 2, obésité et maladies chroniques.

Il est intéressant de noter que le microbiote est unique à chaque personne, comme une empreinte digitale.

En conclusion, plusieurs des facteurs ayant un impact sur notre microbiote sont hors de notre contrôle: notre code génétique, le mode d'accouchement et notre alimentation à très jeune âge. Mais il est possible d'avoir un impact positif sur notre microbiote en changeant notre mode de vie et alimentation.

Une femme devant un micro dans un studio

Rana Daoud, nutritionniste

Photo : Radio-Canada / Guillaume Charbonneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !