•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les effets du changement d’heure sur notre santé

Les matins d'ici

Avec Philippe Marcoux

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Les effets du changement d’heure sur notre santé

Audio fil du mardi 29 octobre 2019

Photo : iStock

Certaines personnes seront bien heureuses de gagner une heure de sommeil en fin de semaine. Par contre, il faut réaliser que ce changement aura un impact sur notre santé, comme l'explique Stéphan Ouimette, kinésiologue.

D'abord, le changement à l’heure d'été est le plus susceptible de créer des dérèglements. Mais, celui de l'automne se rapproche en fait de notre horloge biologique naturelle.

Par contre, en reculant l'heure, on diminue notre exposition à la lumière du jour.

Ce qui influence le rythme circadien, désynchronisant notre horloge biologique qui contrôle une multitude de mécanismes comme les rythmes de sommeil et d'éveil, l'état de vigilance, la température corporelle, la production hormonale, il serait donc logique de penser que le changement d'heure altère ces fonctions.

La désynchronisation de l’horloge biologique

  • Augmente le stress, anxiété, irritabilité
  • Difficulté de concentration
  • Études démontrent une augmentation de 25% d’incidents cardiovasculaires dans les 7 jours après le changement
  • Perturbation hormonale (mélatonine)
  • Mène à la perturbation du sommeil
  • Fatigue = moins Énergie pour exercice
  • Une étude démontre la corrélation entre le manque de sommeil et le gain de poids dû à la dérégularisation de l’hormone qui synchronise l’appétit.

Le manque d’exposition à la lumière diminue la synthétisation de la vitamine D. Le tout influence aussi les muscles, les neurones et le coeur qui nous protègent contre les maladies cardio-vasculaires, diabète, maladies neurologiques comme l’Alzheimer, les infections même certaines cancers.

Quoi faire?

L’adaptation prend environ 5 jours d'adaptation. Les enfants et les personnes âgées les plus affectées.

On peut agir progressivement : se lever et se coucher 15 minutes plus tard sur quatre jours.

Essayez de vous coucher à la même heure et évitez les excitants café, sucre, etc.

Et n'oubliez pas de faire votre exercice avant le coucher du soleil, à l’extérieur, et diminuer l’intensité la semaine suivant le changement d’heure.

Le kinésiologue, Stéphan Ouimette, dans un studio de radio.

Le kinésiologue, Stéphan Ouimette.

Photo : Radio-Canada / Alexandra Angers

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !