Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Philippe Marcoux
Audio fil du mardi 28 mai 2019

L'entrainement et la musculation à l'adolescence, une bonne idée?

Publié le

Ils font la planche et se tiennent sur une seule main
Une femme et un homme qui s'entraînent   Photo : getty images/istockphoto / LuckyBusiness

Est-ce que l'entrainement intensif et la musculation ont des effets néfastes sur la croissance de nos adolescents? Notre kinésiologue en résidence Stéphan Ouimette répond à la question.

L’adolescence est une période durant laquelle la croissance est exceptionnellement rapide, nous explique Stéphan Ouimette.

Il soutient que les mauvais conseils d’entrainement et nutritionnels peuvent notamment engendrer de nombreux problèmes de santé et de performance sportive.

Selon lui, les comités scientifiques s’entendent cependant pour dire que l’entrainement de haute intensité et la musculation n’occasionnent pas de problèmes sur la croissance physique de nos jeunes, si certains critères sont respectés.

Tour d'abord, il faut que l’intensité de l'effort soit proportionnelle au développement corporel de chaque adolescent.

Il est également important de bien choisir les poids utilisés et de miser sur la qualité du mouvement plutôt que sur la charge de travail.

Si vous avez le sentiment que votre ado risque de manger la porte de votre frigo, [...] c'est normal.

Stéphan Ouimette, kinésiologue

Avant les repas, faut pas hésiter à leur remplir le ventre d'aliments nutritifs riches en calories. Un adolescent-athlète nécessite entre 2200 et 4000 kilos calories chez les filles, et entre 3000 et 6000 chez les garçons, poursuit-il.

Selon le kinésiologue, il est primordial de bien nourrir nos adolescents afin que leurs besoins énergétiques et nutritionnels soient comblés.

Chargement en cours