Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Doucet
Audio fil du lundi 25 mars 2019

Emplois manufacturiers : une formation dès le secondaire à Edmundston

Publié le

L'entrepôt de l'entreprise avec, notamment des enseignes de McDonald's et de Petro-Canada.
L'entreprise Enseignes Pattison est l'une de celles qui ont des difficultés de recrutement de la main-d'oeuvre, à Edmundston.   Photo : Radio-Canada

Les élèves de la Cité des jeunes A.-M. Sormany, à Edmundston, pourront suivre, dès la 10e année une formation qui leur donnera un aperçu des emplois manufacturiers disponibles dans la région. Ce programme intitulé « La voie manufacturière » a fait l'objet d'une collaboration avec des industries manufacturières qui ont des difficultés de recrutement.

Le taux de chômage à Edmundston avoisine les 4 %. Les candidats aux postes dans les nombreuses entreprises manufacturières de la région ont donc de la difficulté à pourvoir tous les emplois disponibles.

Ces entreprises participent depuis 3 ans, avec la direction de l’école secondaire Cité des jeunes, le District scolaire Nord-Ouest et la Ville d’Edmundston, à un groupe de discussion informel où le sujet revenait régulièrement.

C’est certain que la question des ressources humaines et la question de la pénurie de main-d’oeuvre ça revient constamment, confirme Isabelle Laplante, coordonnatrice du développement économique à la Ville d’Edmundston.

Il faut commencer à éveiller les jeunes à toute la grande variété des carrières qui sont disponibles dans le secteur manufacturier, qui est parfois méconnu.

Isabelle Laplante, coordonnatrice du développement économique à la Ville d'Edmundston
Un jeune stagiaire mesure une planche de bois.
Des jeunes de l'école secondaire Cité des jeunes A.-M. Sormany d'Edmundston pourront suivre une formation aux emplois manufacturiers dès la prochaine année scolaire. Photo : Radio-Canada

Les discussions ont abouti au programme « La voie manufacturière », auquel les élèves intéressés pourront bientôt s’inscrire en vue de la prochaine rentrée scolaire.

Une programmation en développement

La programmation est toujours en développement, précise Luc Caron, directeur général du District scolaire francophone Nord-Ouest. On a des cours qui sont déjà pertinents pour cette programmation-là, on verra aussi à développer d’autres cours qui vont répondre spécifiquement aux besoins des entreprises régionales.

Luc Caron, directeur général du Ditrict scolaire francophone Nord-Ouest.
Luc Caron - District scolaire francophone du Nord-Ouest Photo : Radio-Canada/Bernard LeBel

Certains de ces besoins ont déjà été identifiés : ils concernent, par exemple, la santé et la sécurité au travail, la manipulation de petits outils, la gestion de projets, l’amélioration de la productivité et la créativité en milieu de travail.

Déjà, des jeunes ont signalé leur intérêt pour ces formations, affirme Isabelle Laplante.

Voir plus loin que la salle de classe

L’initiative cadre bien, ajoute Luc Caron, avec les priorités du district scolaire qui, en plus de prodiguer un enseignement sur des matières de base aux élèves, cherche à dépasser le cadre traditionnel d’une salle de classe et faire vivre des expériences signifiantes [aux] jeunes.

Une formation de base aux métiers manufacturiers pourrait aussi avoir comme avantage de retenir plus de jeunes dans la région, conclut-il.

Chargement en cours