Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Réjean Blais
Audio fil du vendredi 15 décembre 2017

Culturel :  Des artistes chez Estrie-Aide

Publié le

Le Garbage Art en est à sa troisième édition.
Le Garbage Art en est à sa troisième édition.   Photo : Radio-Canada / Photo : Émilie Richard

Créer des oeuvres à partir d'éléments recyclés, c'est ce qu'ont fait des artistes réunis chez Estrie à l'occasion de l'activité Garbage Art, qui se déroulait dans le cadre de l'événement La Quinzaine du recyclage. Garbage Art se déroule pour la troisième année et conclut l'événement La Quinzaine du recyclage.

C'est près d'une dizaine d'artistes, dont Olivier Rilland Nadeau, Romain Boz, Étienne Cyr et Guy Lapierre notamment qui se sont donné rendez-vous dans les locaux de l'organisme. À leur arrivée, ils avaient la mission d'aller dénicher dans les rebus des objets recyclés auxquels ils allaient donner une deuxième vie.

« Chaque année, ce sont des super belles suprises que l'on a. On a sélectionné des artistes plus faire place au niveau de la calligraphie, de l'art mural, d'autre c'est l'assemblage. », explique le coordonnateur environnement chez Estrie Aide, Antoni Daigle.

Une lampe à partir d'une planche à repasser

À partir d'objets recyclés, les artistes font des oeuvres d'art. En plus d'une performance, c'est aussi une manière pour l'organisme de passer un message au public.

« Chez Estrie Aide, on collecte annuellement près de1300 tonnes de matière. On va trier, réparer, nettoyer des millions d'items chaque année. De manière ludique, on peut passer notre message environnemental. On a chez Estrie Aide une vocation sociale, mais également environnementale, qu'on essaie d'exposer durant la Quizaine du recyclage, pour montrer que ce qu'on fait au quotidien, au niveau des artistes que l'on invite, ça donne un résultat assez incroyable. », ajoute M. Daigle.

Voilà donc une façon de combiner l'art et la conscience sociale. D'ailleurs, certaines oeuvres sont exposées chez Estrie Aide.

Chargement en cours