•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canicule : temps dur pour les champs et les animaux

Écoutez l'Estrie

Avec Réjean Blais

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Canicule : temps dur pour les champs et les animaux

Rattrapage du mardi 23 juin 2020
Une douzaine de vaches, dans un hamp, regardent vers la caméra.

Le cheptel de Dianne Riding, dans l'ouest de la province, manque de foin. La productrice craint de devoir vendre la moitié de ses vaches à bas prix parce qu'elle n'arrive pas à les nourrir.

Photo : Radio-Canada / Patrick Foucault

Avec la canicule depuis près d'une semaine, les pénuries d'eau se font sentir dans plusieurs champs de la région, en particulier dans le secteur de Sherbrooke. Cela représente tout un défi pour les producteurs agricoles.

À cette période de l’année, il est tombé un huitième de ce qui tombe habituellement dans le sud du Québec.

Selon Michel Brien, vice-président de l'Union des producteurs agricoles de l'Estrie, il y a eu cette année entre 25 et 40 % de perte de rendement dans la première coupe de foin.

M. Brien s'inquiète également pour les bêtes avec cette sécheresse, lui qui est producteur de lait et de foin à Racine.

Les animaux sont un peu comme nous lorsqu’il fait chaud. Eux autres aussi ils ont chaud. Et ils sont plus sensibles que nous à la chaleur. Les bovins en général, dès que les températures sont supérieures à 20 degrés, ils commencent à avoir chaud, explique-t-il au micro d’Écoutez l’Estrie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi