•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoutez l'Estrie

Cette émission n'est plus à l'antenne

Les athlètes engagés contre la violence policière

Rattrapage du vendredi 28 août 2020
Colin Kaepernick et deux autres joueurs de football agenouillés

L'ancien quart-arrière des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick (au centre) s'est agenouillé pour la première fois pendant l'hymne national américain lors d'un match de la NFL en septembre 2016. Auparavant, il protestait en restant assis.

Photo : Associated Press / Marcio Jose Sanchez

En 2016, Colin Kaepernick s'est agenouillé pendant l'hymne américain pour protester contre les violences policières faites aux personnes noires. Il est à l'origine de ce mouvement qui réclame la fin des violences policières et des injustices raciales. Émilie Nicolas, co-fondatrice de Québec inclusif parle de l'importance de ce mouvement.

Mercredi soir, les joueurs des Bucks ont refusé d'amorcer leur match contre le Magic d'Orlando pour dénoncer les tirs de la police de Kenosha sur Jacob Blake, un homme noir, et, par le fait même, réclamer la fin des violences policières et des injustices raciales. Cette ville est située dans l'État du Wisconsin, dont la plus populeuse est Milwaukee.

Le Magic d'Orlando, par communiqué, a précisé qu'il appuyait l'initiative et condamnait l'intolérance, les injustices raciales et le recours injustifié à la violence envers les personnes de couleur.

La Ligue nationale de hockey a annoncé que les séries des demi-finales d’association reprendront samedi après une interruption de deux jours par solidarité au mouvement de boycottage dans le sport professionnel.

Les matchs reprendront le même jour dans la NBA, à l'origine de ce mouvement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi