•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jardinage : le scarabée japonais fait encore des ravages

Écoutez l'Estrie

Avec Réjean Blais

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Jardinage : le scarabée japonais fait encore des ravages

Rattrapage du lundi 13 juillet 2020
Gros plan sur un scarabée japonais

Un scarabée japonais

Photo : iStock

Le scarabée japonais est présent dans nos jardins et nos plates-bandes cet été. L'insecte à la carapace cuivré s'attaque aux fleurs et aux fruits de plus de 300 espèces de plantes et d'arbres. Jean Grégoire, des Serres St-Élie, nous dit comment s'en débarrasser.

Le scarabée japonais a envahi de nombreux jardins et il est devenu le cauchemar des jardiniers amateurs. L'insecte est très difficile à contrer. Il peut s’attaquer aux plantes ornementales, comme les rosiers et les vignes, mais aussi à certaines productions maraîchères.

Les insecticides ont peu ou pas d'effet sur le scarabée japonais. Au Canada, il n'existe pas de prédateur naturel qui s'attaque à l'insecte.

Les jardiniers doivent alors le piéger avec de la phéromone pour ensuite le noyer dans l'eau savonneuse. Il existe aussi un piège qui arrive à les attirer à l’aide de phéromones et d’odeurs de plantes florales.

L'insecte est venu d'Asie dans les années 1930. Il mesure environ 1 cm et il est brun cuivre et vert métallique.

Voici les gestes à poser dans sa cour cette semaine, selon Jean Grégoire

  • On peut maintenant tondre la pelouse de 3 pouces à 3 pouces ½ .
  • Faire le ménage dans ses fleurs, couper les fleurs fanées.
  • Il est encore temps de semer dans le potager en juillet (haricots, choux, carottes...)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi