•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 50 ans du Centre 24 juin

Écoutez l'Estrie

Cette émission n'est plus à l'antenne

Les 50 ans du Centre 24 juin

Rattrapage du mardi 26 novembre 2019
Des élèves en cuisine au Centre de formation professionnelle 24-Juin.

Des élèves en cuisine au Centre de formation professionnelle 24-Juin.

Photo : Photo fournie / Annick Carrière

Le Centre de formation professionnelle 24-Juin célèbre cette année son 50e anniversaire. René Cochaux s'est intéressé aux différents parcours de formation offerts et aux services variés destinés aux élèves pour assurer leur réussite scolaire.

Près de 2000 élèves chaque année fréquentent les trois pavillons du Centre 24-Juin afin d'obtenir du Diplôme d'études Profesionnelles. 180 élèves profitent de la formation à distance en Secretariat, en Attestation de spécialisation en Secrétariat médical et en comptabilité.

Dominique Leblanc est enseignante en lancement d’une entreprise et tutrice pour la formation à distance en comptabilité au Centre 24-Juin. Elle aide ses étudiants à se lancer dans la création de leur propre entreprise.

On va donc leur donner les outils pour se lancer. Ce ne sont pas seulement des jeunes. On a une clientèle qui est très diversifiée, explique-t-elle.

Ses élèves ont entre 17 et 65 ans. Beaucoup d’entre eux font une formation spécialisée au Centre 24-Juin.

On a des électriciens, des mécaniciens, des cuisiniers, des pâtissiers... C’est beaucoup de ces gens-là qui vont devenir entrepreneurs et ils ont besoin d’avoir des outils de base pour lancer leur entreprise et c’est ça qu’on va leur donner, continue Mme Leblanc.

Cette dernière s’occupe aussi de la formation à distance.

Les élèves ont leur matériel à la maison. Ils vont travailler dans leurs livres, un peu comme ils le feraient en [formation] individualisée, sauf qu’ils ne sont pas en classe. Ils ont accès à un tuteur ou une tutrice, souligne-t-elle.

Selon elle, les élèves qui sont en formation en distance doivent être très autonomes et débrouillards. Souvent, ça va être des gens qui vont travailler. Ils n’ont pas beaucoup de temps. Ils ne peuvent pas se présenter en classe cinq jours semaines, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi