Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Réjean Blais
Audio fil du lundi 15 avril 2019

Psychologie : maintenir un lien positif avec son ado

Publié le

Une mère et son adolescente sont étendues sur un lit et se regardent en souriant.
Une mère et sa fille se parlent   Photo : getty images/istockphoto / michaeljung

Comment maintenir un lien positif avec son ado malgré son besoin grandissant d'autonomie et d'intimité? La psychologue Nadia Gagnier répond à la question.

Bien des parents aimeraient maintenir une relation de confiance et ponctuée de confidences avec leurs enfants. Mais quand ils deviennent des ados, il arrive souvent qu'ils s'éloignent un peu de leurs parents, et qu'ils deviennent plus secrets. Ils préféreront se confier à leurs amis. Certains parents sont inquiets ou peinés de cette distance qui s'installe entre leur enfant et eux, et se sentent parfois même rejetés.

Un sentiment de perte de contrôle est normal, mais la pire chose à faire pour un parent est de réagir en paniquant et en cherchant à regagner le contrôle en resserrant les limites autour de son ado. L'enfant évolue doucement vers l'âge adulte, alors il faut au contraire respecter son intimité et favoriser sa prise d'autonomie.

La période 12-18 ans est la période durant laquelle un être humain change le plus, après la période 0-2 ans. Il faut donc s'attendre à ce que les différentes étapes de l'adolescence de notre enfant mettent au défi notre capacité d'adaptation! La meilleure chose à faire est d'élargir progressivement les limites, de façon graduelle.

Chargement en cours