Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Réjean Blais
Audio fil du lundi 25 mars 2019

Chronique santé : intoxication alimentaire ou gastro-entérite?

Publié le

Une femme se tient le ventre et semble avoir mal.
Crises de coliques biliaires, aussi connu sous le nom de crises de foie   Photo : shutterstock / chajamp / CHAjAMP

Nous avons tous déjà été victimes d'une intoxication alimentaire ou d'une gastro-entérite. Le Dr Nicolas Elazhary, médecin d'urgence au CHUS, décrit les symptômes et nous indique les mesures à prendre.

10 conseils pour éviter une intoxication alimentaire dans la cuisine

1- Utilisez un thermomètre numérique pour aliments afin de déterminer si la nourriture est cuite. Les apparences sont parfois trompeuses! Pour éviter la contamination croisée, lavez le thermomètre à l'eau chaude savonneuse entre chaque prise de température. Le thermomètre ne doit toucher aucun os.

2- Lavez souvent vos mains et les surfaces de travail avec de l'eau tiède savonneuse pour réduire le risque de maladies d'origine alimentaire. Pour une meilleure protection, utilisez une solution d'eau de Javel. Mélangez 5 ml d'eau de Javel à 750 ml d'eau dans un vaporisateur étiqueté.

3- Réglez votre réfrigérateur à 4 °C ou moins et votre congélateur à -18 °C ou moins. Vous garderez ainsi vos aliments hors de la zone dangereuse, dans laquelle les bactéries peuvent proliférer rapidement.

4- Ne décongelez jamais les aliments à la température de la pièce. Décongelez-les dans le réfrigérateur, dans une eau froide changée toutes les 30 minutes ou dans le four à micro-ondes. Dans ce dernier cas, les aliments doivent être cuits immédiatement. Ne recongelez aucun aliment!

5- Séparez toujours les aliments crus, tels que la viande et les œufs, des aliments cuits et des légumes pour éviter la contamination croisée. Nettoyez toutes les planches à découper, les assiettes et les ustensiles avec du savon et de l'eau chaude après la préparation des viandes.

6- Lavez tous les fruits et les légumes frais sous l'eau du robinet avant de les consommer, de les couper ou de les cuire. Brossez les fruits et les légumes qui ont une surface ferme et rugueuse, comme le melon et la carotte, à l'aide d'une brosse à légumes propre.

7- Envisagez d'utiliser du papier essuie-tout pour nettoyer les surfaces de la cuisine. Si vous utilisez des serviettes en tissu, lavez-les souvent au cycle chaud de la machine à laver.

8- Lavez vos sacs à provisions réutilisables fréquemment, surtout s'ils servent à transporter de la viande, de la volaille, du poisson ou des fruits de mer crus.

9- Faites mariner la viande au réfrigérateur, et non sur le comptoir. Ne versez pas le reste de la marinade ayant servi à mariner des aliments crus sur des aliments cuits.

10- N'entassez pas trop d'aliments dans votre réfrigérateur. L'air froid doit y circuler pour que les aliments se conservent bien. Vérifiez la température à l'intérieur du réfrigérateur à l'aide d'un thermomètre.

Quand la gastro-entérite s'invite dans votre maisonnée, il faut connaître les bons gestes pour faire partir cette intruse au plus vite.

1- Symptômes et contagion

La gastro-entérite est souvent causée par un virus. Les principaux symptômes sont les vomissements, la diarrhée, des selles molles ou aqueuses, des nausées, une légère fièvre, de la fatigue ou un malaise général, un mal de tête et des crampes abdominales.

Les symptômes apparaissent environ un à trois jours après l'infection. Ils peuvent se prolonger jusqu'à une semaine. Vous êtes contagieux dès l'apparition des symptômes et jusqu'à 48 heures après leur disparition complète.

2- Réhydratation

Quand la gastro-entérite frappe, la déshydratation n'est pas loin. Votre corps perd une grande quantité d'eau et de sels minéraux nécessaires à votre santé. Il faut à tout prix vous réhydrater.

Pour une réhydratation optimale, optez soit pour une solution commerciale (de type Pedialyte), en vente libre à la pharmacie, soit pour une solution de réhydratation faite maison. En voici une recette :

360 ml (12 oz) de jus d'orange pur, non sucré
600 ml (20 oz) d'eau bouillie refroidie
2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel

Attendez environ 30 minutes après un vomissement avant de boire une petite quantité de solution réhydratante. Pour connaître la quantité à prendre, vous pouvez vérifier l'information sur l'emballage du produit acheté ou appeler Info-Santé 811.

3- Aliments à éviter

Selon Santé Canada, il faut éviter les boissons gazeuses et celles pour sportifs (Gatorade, par exemple); les aliments épicés, gras ou frits; les jus de fruits; les fruits séchés ou en conserve; la crème glacée; les sucettes glacées ou le Jell-O; les céréales sucrées; le chocolat et les bonbons.

4- Aliments à privilégier

Dès que l'appétit revient, suggère Santé Canada, vous pouvez commencer à manger de petites quantités à la fois des aliments suivants : les pâtes alimentaires, le riz, les fruits frais ou dans leur jus, les légumes cuits, le pain, les viandes maigres, les poissons (avec peu de matières grasses) et les œufs.

Sachez que les bébés peuvent continuer à boire leur lait habituel.

5- Gestes à poser pour éviter la propagation

Comme la gastro-entérite est bien souvent causée par un virus, la vigilance est de mise. Voici cinq bons gestes à poser pour en éviter la propagation :

- se laver les mains souvent pour éviter la prolifération des virus;
- ne pas réutiliser les mêmes ustensiles, verres, serviettes de bain, etc. avant de les avoir lavés;
- laver les jouets des enfants est aussi à conseiller, car le virus se propage par un objet contaminé;
- éviter de se rendre au travail ou à l'école, pour ne pas transmettre les microbes;
- bien nettoyer la salle de bain et laver les draps.

Chargement en cours