•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« À bas les tabous » : être une personne trans

360 PM

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 15 h 30 à 18 h

« À bas les tabous » : être une personne trans

Le symbole "homme" (Mars) et "femme" (Venus) sont dessinés dans les marques de craie sur un tableau noir.

L'éducation sexuelle sera au programme au primaire et au secondaire dès septembre 2018

Photo : iStock / seraficus

Ils ont mis des années avant d'effectuer la transition, jusqu'à 20 ans dans leur cas. Vicky Gauvin, 42 ans et Nicolas Niquette, 45 ans, tous deux de Drummondville, ont changé de sexe. Ils sont maintenant en harmonie avec eux-mêmes. Vicky et Nicolas espèrent que le fait d'en parler publiquement aidera ceux qui vivent avec cette réalité. Nicolas Niquette a d'ailleurs fondé l'organisme TRANS Mauricie/Centre-du-Québec, dont il est le directeur général.

Entrevue avec les deux personnes trans dans le studio radio de Trois-RivièresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Vicky Gauvin, 42 ans, de Drummondville et Nicolas Niquette, 45 ans, fondateur et directeur général de TRANS Mauricie/Centre-du-Québec

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Vivre avec un handicap, porter le voile ou faire faillite, les tabous sont encore bien présents dans notre société. L’équipe de 360 PM a décidé d’aborder de front des sujets parfois malaisants avec des gens de la région qui ont accepté d’en témoigner.

Dans la même série :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi