Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Yves Larouche
Audio fil du lundi 18 décembre 2017

« 30 en bas de 30 » : Jérémi Martin repousse les limites de sa maladie

Publié le

Jérémi Martin au micro de 360 PM
Jérémi Martin est la personnalité « 30 en bas de 30 » de cette semaine à l'émission 360 PM   Photo : Radio-Canada / Élyse Allard

Jérémi Martin a 13 ans. Dans la dernière année, il a participé au Grand défi Pierre-Lavoie dans une course à relais de 30 kilomètres et il a gravi le mont Sainte-Anne. Ce qui rend ces accomplissements encore plus impressionnants? Jérémie est atteint de fibrose kystique.

Un texte de Michelle Raza

« Rien ne va m’empêcher de faire ce que j’aime, pas même ma maladie. » Jérémi Martin subit cinq heures de traitement par jour et prend 50 000 médicaments par année. Il est rapidement essoufflé quand il fait de l’activité physique. « Ça ne veut pas dire que je ne peux rien faire. »

L’adolescent de Trois-Rivières aime bouger. Il aime surtout atteindre ses objectifs.

Je veux toujours repousser mes limites et montrer aux autres gens qui ont la fibrose kystique de ne pas baisser les bras.

Jérémi Martin au micro de 360 PM

Ses actions ont valu à Jérémi Martin d’être mis en nomination dans le cadre du gala Mammouth, qui récompense les jeunes Québécois inspirants.

Une inspiration au quotidien

Sa mère, Marie-Claire Cadieux, est témoin au quotidien de sa force de caractère. « Jérémi est arrivé à la maison en me disant qu’il voulait faire le Défi Pierre-Lavoie. Dans ma tête, ça ne marchait pas parce que Jérémi, il a quand même une bactérie qui détruit ses poumons depuis quatre ans et demi. »

Jérémie, il a une tête de cochon. Quand il a une idée en tête, personne ne peut l’arrêter.

Marie-Claire Cadieux au micro de 360 PM

Marie-Claire Cadieux appuie totalement les initiatives de son fils. « Ça m’oblige à sortir de la maison, à me botter le derrière malgré les épreuves. Lui, il n’arrête pas; je ne m’arrêterai pas non plus. Je vais être derrière lui et je vais l’appuyer à 100 %. »

De nouveaux soucis de santé pour Jérémi ont été décelés dans les derniers mois. Le jeune homme ne compte pas baisser les bras pour autant et continuera la poursuite de ses rêves.

Le message qu’il veut envoyer à ceux qui trouvent ses exploits inspirants? « Foncez, parce que réaliser ses rêves, c’est extraordinaire. »

Chargement en cours