•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

360 PM

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Valérie Renaud-Martin intéressée par la mairie

Rattrapage du vendredi 14 août 2020
Valérie Renaud-Martin au micro en train de parler à la radio

La conseillère municipale du district des Carrefours, Valérie Renaud-Martin.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Déçue de la forme de leadership de Jean Lamarche, Valérie Renaud-Martin, la conseillère municipale des Carrefours à Trois-Rivières pourrait bien être de la course à la maire en 2021, c'est ce qu'elle a affirmé en entrevue à l'émission 360 PM vendredi.

Je n’ai jamais fermé la porte à un intérêt pour en faire plus pour ma ville. [...] Je pense que c’est légitime. En ce moment, on est à un an de la campagne électorale municipale et moi ça fait quand même trois ans que je suis là. Donc, j’ai vécu trois types de leadership au niveau de la mairie, dit-elle.

C’est légitime de se questionner. Qu’est-ce qu’on souhaite, quel type de leadership on veut en 2021, est-ce que ça répond aux besoins des citoyens de Trois-Rivières? Moi j’observe ça et je suis là aujourd’hui.

Valérie Renaud-Martin

Elle soutient que le leadership a bien changé depuis le départ de l'ancien maire Yves Lévesque.

Yves Lévesque avait un type de leadership qui était très fort, mais plus autoritaire, dans le sens que lui, c’était ''qui m’aime, me suive'', et c’est correct aussi parce qu’avec lui, on savait où on s’en allait.

Jean Lamarche a un style de leadership plus passif, on le voit moins, compare-t-elle. Effectivement, moi j’aimerais qu’il se positionne davantage. Parfois, il nous laisse se questionner pendant une heure, ça tourne en rond et j’ai été amenée à le questionner à savoir c’est quoi son opinion à lui et et j’avais comme réponse qu’il n’avait pas à me le dire.

Son agenda est sûrement bien rempli, je ne remets pas ça en question, mais c’est sur la façon de faire, la façon de gérer les dossiers dans la Ville de Trois-Rivières, c’est ce que je remets en question, conclut Mme Renaud-Martin.

Rappelons que la conseillère s'était présentée comme candidate dans Trois-Rivières pour le Parti libéral du Canada l'an dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi