•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

360 PM

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Yves Lévesque ne s'intéresse pas à la mairie et critique Jean Lamarche

Rattrapage du mardi 11 août 2020
Homme en entrevue dans un stationnement.

Yves Lévesque, ex-maire de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Trois jours après la parution d'un éditorial dans lequel le chroniqueur du Nouvelliste Jean-Marc Beaudoin laissait entendre que l'ancien maire de Trois-Rivières Yves Lévesque songe à se présenter lors de la prochaine campagne électorale municipale, le principal intéressé a mis fin au suspense mardi : il ne se présentera pas.

Yves Lévesque confirme que malgré son amour pour la politique municipale, il ne sera candidat, et ce, même si plusieurs lui tirent la manche espérant qu’il change d’idée et qu’il s’oppose à l’actuel maire Jean Lamarche.

C’est une décision que j’ai prise quand j’ai quitté. J’ai été là quand même 25 ans dans le domaine municipal. Malheureusement, j’ai quitté pour des raisons de santé, j’aurais aimé mieux rester à la ville, mais il faut penser à la santé en premier, a dit Yves Lévesque en entrevue à l’émission 360 PM.

Ce fut aussi l’occasion de réaffirmer qu’il souhaite toujours devenir député fédéral, lui qui s’est déjà présenté aux dernières élections avec les Conservateurs.

Dépendant du moment, c’est sûr que le temps avance, mais ne n’est pas l’âge qui compte et j’ai toujours le goût, si la santé le permet. Vous savez, en politique, les choses peuvent changer rapidement, j’ai l’impression qu’à l’automne, on verra, mais c’est sûr et certain que j’ai encore le goût de travailler pour les gens de Trois-Rivières.

Yves Lévesque

L’ancien maire de Trois-Rivières estime qu’il y a encore beaucoup de dossiers sur lesquels la région devrait plancher, comme le train à grande fréquence.

Je ne me présente pas pour juste me faire élire, je me présente pour vraiment régler les dossiers comme je m'étais engagé comme maire, on a réussi à les réaliser. [...] Il reste des dossiers majeurs que je ne pouvais pas régler à titre de maire et si la population juge que je suis la meilleure personne pour le faire aux prochaines élections et que je me présente, ça va me faire plaisir d’être là et de travailler avec détermination et passion.

Réaction de Jean-François Aubin

De son côté, l’ancien adversaire du maire Lévesque, Jean-François Aubin, s'est dit peu surpris que le nom de Yves Lévesque ait refait surface.

Selon lui, l'actuel maire Jean Lamarche n'a pas encore réussi à assurer une stabilité depuis son élection en mai 2019.

Jean-François Aubin s'attend à ce que plusieurs personnes se lancent dans la course. Il serait très étonnant selon lui que Jean Lamarche ne reçoive pas d'opposition, mais chose certaine, il n'a pas l'intention de tenter sa chance pour une 3e fois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi