•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Simon Allaire suivra de près la situation à la Résidence Les Bâtisseurs

360 PM

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le député Simon Allaire suivra de près la situation à la Résidence Les Bâtisseurs

Rattrapage du mardi 16 juin 2020
L'affiche principale de la résidence des bâtisseurs. En arrière plan, les balcons de la résidence.

La résidence des bâtisseurs est située à Louiseville.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Le député de Maskinongé Simon Allaire se dit satisfait des mesures mises en place par les propriétaires de la Résidence les Bâtisseurs à Louiseville, où les conditions de vie des résidents ont été critiquées dans les dernières semaines.

Le député avait notamment reçu des plaintes en lien avec cette résidence.

Des inspecteurs du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ont visité la résidence pour personnes âgées, où ils ont rencontré une cinquantaine de résidents, et ont rédigé un rapport.

Selon le député, qui a consulté ce document, les inspecteurs ont constaté plusieurs problèmes dans la qualité des services, notamment des repas froids, des ainés laissés à eux-mêmes et un système d’alerte non fonctionnel. Ils n'ont pas constaté d'intimidation au sein de la résidence.

Les éléments qui ressortent [du rapport] sont pas mal conformes avec les éléments que j’avais entendus dans une première vague de plaintes, a-t-il soulevé en entrevue à 360 PM.

Le député a relevé en ondes le cas d’un résident qui s’est cassé le fémur après avoir fait une chute, mais qui n’a pas réussi à obtenir d’assistance rapidement parce que le système d’alerte de l’établissement ne fonctionnait pas.

Le député de Maskinongé croit que la direction de la Résidence des Bâtisseurs sera en mesure de faire les changements qui s’imposent.

Ce que je veux au final, c’est que les résidents aient les services qui leur soient rendus pour lesquels ils payent ainsi que les services essentiels que leur état de santé impose.

Le député de Maskinongé Simon Allaire

Il a cependant indiqué qu’il compte suivre le dossier de près. Je vais attendre des résultats concrets, avec des actions posées pour corriger le tir, a souligné Simon Allaire. Il y a encore quelques pas à franchir avant que je puisse dire que je suis pleinement satisfait (de la démarche) et que je fais pleinement confiance aux gestionnaires en place.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi