•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vingtaine de contraventions données à une plage de Pointe-du-Lac durant le week-end

360 PM

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Une vingtaine de contraventions données à une plage de Pointe-du-Lac durant le week-end

Rattrapage du lundi 8 juin 2020
Une plage bondée de gens.

La plage du secteur Pointe-du-Lac est très occupée depuis quelques jours.

Photo : Radio-Canada

Le conseiller municipal du District de Pointe-du-Lac, François Bélisle, avait été clair quand la Ville de Bécancour a fermé sa plage : il fallait respecter les règles de distanciation sociale, au risque de perdre la plage à Pointe-du-Lac pour l'été. Mais au cours du week-end, la sécurité publique a émis une vingtaine de constats de 110 $ dans ce secteur.

En entrevue à l’émission 360PM, le conseiller a affirmé que depuis son appel sur les réseaux sociaux, les gens semblent plus conscientisés.

La plage était dans un état pitoyable, il y avait des déchets qui traînaient partout, mais les choses se résorbent tranquillement pas vite.

François Bélisle, conseiller municipal du District de Pointe-du-Lac

Malgré les mesures prises par la Ville de Trois-Rivières, comme interdire de stationner son véhicule en bordure de la route qui longe la plage pour éviter les rassemblements, plusieurs contraventions concernant le stationnement interdit ont été données. Il faut toutefois spécifier que ce ne sont pas des constats liés à la distanciation sociale.

Quand on va dans d’autres endroits, comme aux États-Unis, on est habitués de se stationner plus loin, de marcher avec nos choses, c’est une habitude à prendre.

François Bélisle, conseiller municipal du District de Pointe-du-Lac

On a passé au conseil de Ville la semaine dernière une première étape, qui est de transformer cette zone-là en aire écologique, qui permettra une certaine activité humaine, de faire du Kite-surf entre autres, mais avec des règles et des heures de fermeture des lieux. Interdiction de chiens et de consommer de l’alcool aussi, se réjouit-il.

Rappelons que le conseiller avait déjà vivement dénoncé le fait que l’endroit faisait l’objet d’un achalandage, de comportements inadéquats et de nombreuses plaintes du voisinage. Il tenait à ce que l'endroit soit préservé.

Je ne souhaite pas, vous ne souhaitez pas, que notre ville décrète la fermeture de cette plage comme la ville de Bécancour l’a fait hier pour la plage de La petite Floride à cause d’une minorité de délinquants, a-t-il écrit sur sa page Facebook personnelle il y a 10 jours à peine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi