•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

360 PM

En semaine de 15 h 30 à 18 h

COVID-19 : des fermetures inévitables selon Jean Boulet

Rattrapage du mardi 24 mars 2020
Jean Boulet accorde une entrevue à Radio-Canada en marge d’une conférence de presse tenue à Drummondville.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet

Photo : Radio-Canada

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet considère que la fermeture des entreprises et commerces non essentiels était inévitable. « Il faut lutter encore plus fort pour limiter la propagation du virus. »

Jean Boulet a travaillé de près à créer la liste des services et des entreprises jugés essentiels. Il siège sur le comité de vigilance économique formé par le premier ministre François Legault, un comité dont font aussi partie les ministres Pierre Fitzgibbon (Économie et Innovation), Éric Girard (Finances) et Christian Dubé (Conseil du Trésor).

Si certains services et entreprises allaient de manière évidente être considérés essentiels, il a fallu faire arbitrage dans certains cas. Québec a donné la chance aux entreprises qui voulaient rester ouvertes de se faire entendre. L’entreprise Marmen l’a notamment fait et ses activités ont été reconnues comme essentielles.

On veut s’assurer que les activités qui vont assurer une reprise des affaires ou un retour à la normale puissent se faire dans un contexte le plus correct possible.

Le ministre Jean Boulet en entrevue à 360 PM

Le ministre a par ailleurs précisé que la liste des services essentiels n’était pas statique et pourrait donc être appelée à changer.

Un site web pour réunir bénévoles et besoins communautaires

Le gouvernement du Québec mettra en ligne un site web pour venir en aide aux organismes communautaires qui manquent cruellement de bénévoles.

Le site fera le lien entre les organismes communautaires et les citoyens qui veulent donner de leur temps pour aider les plus démunis. Il va y avoir des personnes mises à pied qui vont vouloir travailler de façon temporaire dans les services essentiels, mais d’autres vont vouloir faire du bénévolat , estime le ministre Boulet.

Le ministre de l'Emploi et député de Trois-Rivières veut que les Québécois de moins de 70 ans qui souhaitent faire du bénévolat puissent s'inscrire en ligne. Le site permettra selon lui de combler les besoins de centaines d'organismes communautaires au Québec.

Je vais leur donner un lieu de rencontre informatique et je vais m’assurer qu’il y a un arrimage entre l’offre de bénévolat des Québécois et les besoins des organismes communautaires d’itinérance, de banque alimentaire, d’intervention en santé mentale, de violence conjugale, a expliqué le ministre. On va vraiment tout faire pour répondre aux besoins des personnes qui sont démunies et qui sont exclues actuellement. C’est particulièrement important qu’on s’occupe de ces personnes vulnérables.

Le site web en question doit être mis en ligne jeudi.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi