•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des détails sur le futur chantier à la salle J.-Antonio-Thompson

360 PM

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Des détails sur le futur chantier à la salle J.-Antonio-Thompson

Rattrapage du mercredi 22 janvier 2020
La scène vu du balcon de la salle.

La salle J.-Antonio-Thompson a été inaugurée en 1927.

Photo : Radio-Canada

Améliorer l'accessibilité dans la salle et moderniser la scène sont des exemples de travaux qui devront être effectués à la salle J.-Antonio-Thompson, à Trois-Rivières.

Il y a des escaliers partout, a souligné la directrice générale de Culture Trois-Rivières, Nancy Kukovica en entrevue à l’émission 360 PM, ce qui rend les déplacements difficiles pour les personnes à mobilité réduite.

L’extérieur du bâtiment pourrait aussi être revampé, mais tout dépendra de la firme d’architecture qui sera choisie.

Les dernières rénovations datent des années 1980.

La directrice générale de Culture Trois-Rivières affirme qu’il est difficile d’établir un échéancier à ce moment-ci ou de dire avec précision combien de temps la salle sera fermée.

Les bancs de la salle J.-Antonio-Thompson à Trois-Rivières.

La rénovation de la salle J.-Antonio-Thompson est un projet d'environ 30 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada

L’OSTR à Shawinigan

L’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OST) fait habituellement une dizaine de concerts à la salle J.-Antonio-Thompson par année.

Le temps de la fermeture, les musiciens joueront à Shawinigan. Cette situation pourrait entraîner des pertes de revenus pour l'OSTR.

C'est sûr que tout notre public ne nous suivra pas à Shawinigan, donc c'est sûr qu'il y a des pertes de revenu là, assurément, mais on va aussi bâtir la saison en conséquence, donc des concerts qui seront probablement un peu moins onéreux pour justement pallier cette perte de revenus qui peut aller, on n'a aucune idée à l'heure actuelle, on n'a pas fait les évaluations, mais ça peut être 50, 60, 75 000 dollars, mais on va s'adapter, affirme la directrice générale de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, Nathalie Rousseau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi