•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

360 PM

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Pourquoi relancer l'enquête sur un meurtre non résolu survenu en 1985?

Audio fil du jeudi 7 novembre 2019
Le camion de la Sûreté du Québec avec de la neige qui tombe.

La Sûreté du Québec (SQ) a installé un poste de commandement mobile jeudi dans un stationnement de Trois-Rivières dans le but de recueillir de nouvelles informations au sujet du meurtre de Michel Boulianne, survenu en 1985.

Photo : Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) a décidé de faire appel au public jeudi pour tenter de résoudre le meurtre d'un homme survenu il y a 34 ans à Trois-Rivières.

« En 1985, par exemple, on ne disposait pas des mêmes capacités de calculs des ordinateurs, de logiciels qui permettaient de brasser les informations et de les recouper entre elles », explique le professeur et chercheur au Laboratoire de recherche en criminalistique de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Frank Crispino, en entrevue à l’émission 360 PM.

Homme dans son bureau.

Frank Crispino est professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières et chercheur au Laboratoire de recherche en criminalistique de l'UQTR.

Photo : Radio-Canada

Le chauffeur de taxi Michel Boulianne a été trouvé mort en début de matinée le 27 août 1985 dans son véhicule qui était stationné dans une cour d'école de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi