Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Claude Julien
Audio fil du vendredi 1 novembre 2019

Dany Carpentier : le conseil municipal de Trois-Rivières doit se rallier

Publié le

Visage de Dany Carpentier dans une rue de Trois-Rivières
Dany Carpentier a été élu il y a deux ans.   Photo : Radio-Canada

Un conseiller municipal de Trois-Rivières tire la sonnette d'alarme pour rallier ses collègues et les inviter à travailler ensemble. Le conseiller municipal du district de La Vérendrye Dany Carpentier estime que personne ne travaille à guider et rallier le conseil présentement.

En entrevue au micro de l’émission 360PM, il a expliqué que selon lui, c’est au maire Jean Lamarche d’assurer ce leadership. Je l’ai rencontré cette semaine. Je pense que le maire a un rôle important à jouer, mais je pense que chaque élu aussi.

J’ai l’impression qu’en ce moment, tout joue contre le conseil. On s’en va vers quelque chose qu’on a vécu dans le passé, ce qui est une division. Je pense que les décisions pourraient être plus campées sur des études, sur des documents qui existent déjà.

Dany Carpentier, conseiller municipal du district de la Verendrye

En mentionnant plusieurs enjeux importants que connaît actuellement la Ville, comme les dépenses qui augmentent, les problèmes liés à la STTR, le financement des aigles ou encore le coût du stationnement au centre-ville, le conseiller estime qu’il serait temps de trouver un terrain d’entente.

Ce n’est pas vrai que ce conseil-là, il est dysfonctionnel, mais les questions qui sont plus épineuses, plus difficiles, on les a effleurées. Il faut prendre le temps et le sérieux que ces décisions-là nécessitent.

Dany Carpentier ajoute que les autres conseillers devraient répondre à son invitation d’une rencontre supplémentaire les lundis précédant les conseils municipaux. Je pense que c’est indispensable, dans une prise de position. Moi et d’autres élus, on a travaillé à faire en sorte qu’on puisse se donner des réflexes à travailler ensemble et vraisemblablement, ça n’a pas duré.

Chargement en cours