Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Yves Larouche
Audio fil du lundi 22 juillet 2019

Laurence Vincent-Lapointe et la force de la préparation mentale

Publié le

La canoéiste Laurence Vincent-Lapointe, treize fois championne du monde, estime avoir vécu une année exceptionnelle.
La canoéiste Laurence Vincent-Lapointe, treize fois championne du monde, estime avoir vécu une année exceptionnelle.   Photo : Radio-Canada

Dans moins d'un moins, la canoéiste de Trois-Rivières Laurence Vincent-Lapointe participera aux Championnats du monde de la Hongrie, une étape cruciale en vue d'une participation aux Jeux olympiques de 2020.

De Montréal, où elle s’entraîne durant encore une semaine et demie avant de s’envoler pour l’Europe, Laurence Vincent-Lapointe nous a parlé de sa préparation en vue de cette importante compétition.

Quel est le plus grand défi de Laurence Vincent-Lapointe en ce moment? « Moi-même », a-t-elle répondu en entrevue à l’émission 360 PM. Si elle n’est pas satisfaite d’un entraînement, la canoéiste a tendance à se décourager.

Jusqu’au bassin d’eau où elle s’entraîne, elle est accompagnée d’une psychologue qui l’aide à rester positive.

« J’ai appris au fil des années que pour pratiquer un sport au niveau où je le fais, la préparation mentale est souvent plus importante que la préparation physique », dit-elle.

J’ai beau être la plus prête de ma vie, si ma tête ne le croit pas, c’est là que ça n’ira pas.

LaurenceVincent-Lapointe, canoéiste

Les Championnats du monde se dérouleront à Szeged en Hongrie, du 21 au 25 août prochains.

La Trifluvienne Laurence Vincent-Lapointe vise rien de moins que l’or.

Chargement en cours