Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Yves Larouche
Audio fil du lundi 22 juillet 2019

Les Menthes Rito préparent leur relance

Publié le

La bâtisse de l'extérieur avec une affiche qui dit : Nous embauchons.
Menthes Rito sont maintenant installées dans le secteur Cap-de-la-Madeleine   Photo : Radio-Canada

Les Menthes Rito, à Trois-Rivières, sont à la recherche d'employés en vue de leur réouverture en septembre.

L'usine a été ravagée par les flammes en octobre dernier. La nouvelle bâtisse se trouve dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Il y aura un peu moins d'employés dans la nouvelle usine : 65 au lieu de 80.

Les propriétaires ont automatisé une partie des opérations, donc certains emplois ont disparu.

Plusieurs personnes qui travaillaient à l’usine avant l’incendie seront rappelées, mais les Menthes Rito doivent embaucher 25 autres personnes.

Dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre, l’entreprise va mettre en place des mesures additionnelles afin de pouvoir recruter assez d’employés.

« On va s'ajuster à notre main-d'oeuvre, à nos candidats; on va y aller avec de la formation, de l'accompagnement en usine, du mentorat aussi avec des opérateurs un peu plus expérimentés », explique le gestionnaire aux ressources humaines, Jean-François Sills.

Les Menthes Rito produisent les bonbons à la menthe qu’on retrouve notamment dans « l'arbre à paparmanes » de Fred Pellerin, à Saint-Élie-de-Caxton.

À la conquête de l’Europe

La productivité de la nouvelle usine sera trois fois plus grande. C’est une caractéristique qui aidera l’entreprise à desservir de nouveaux marchés.

« On va aller à la conquête de l’Europe », a déclaré le copropriétaire de Menthes Rito, Peter Nassif, en entrevue à l’émission 360 PM.

Les propriétaires ont eu l’occasion de se rendre dans des salons de la confiserie en Europe et ils ont constaté qu’il y a de la demande là-bas dans ce secteur.

M. Nassif entrevoit de percer le marché européen d’ici trois ans.

Bâtiment avec des pompiers
Le bâtiment de Menthes Rito, à Trois-Rivières, est une perte totale. Photo : Radio-Canada

Le copropriétaire a précisé que la cause exacte de l’incendie de l‘automne dernier n’est pas connue, mais qu’il a été classé comme étant accidentel.

Les Menthes Rito étaient situées près de l’autoroute 40 au centre-ville de Trois-Rivières.

Les propriétaires souhaitaient reconstruire l’entreprise au plus vite et ont acheté un autre terrain pour le faire. Ils tenaient à rester en Mauricie.

Chargement en cours