•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chien comme soutien émotionnel pour les enfants de la Mauricie

360 PM

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Un chien comme soutien émotionnel pour les enfants de la Mauricie

Audio fil du jeudi 4 avril 2019
Un chien de la Fondation Mira

Un chien de la Fondation Mira marche dans un sentier enneigé.

Photo :  Facebook / Richard Provost

Les jeunes en difficultés d'adaptation en Mauricie et au Centre-du-Québec pourront compter sur un nouvel allié : un chien qui agira en tant que soutien émotionnel.

Le chien sera déployé à Trois-Rivières dans un premier temps, mais le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) souhaite éventuellement étendre ses services à d'autres secteurs de son territoire.

Caroline Paradis, intervenante en protection de la jeunesse, est l’instigatrice du projet.

On veut vraiment que le chien accompagne l’enfant à travers tout le processus de l’évaluation et de l’orientation du signalement, a-t-elle expliqué au micro de 360 PM. C’est-à-dire, quand on va chercher l’enfant dans son milieu et qu’on l’emmène rencontrer un enquêteur pour qu’il rencontre tout ce qui lui est arrivé.

Les enfants et les jeunes qui seront accompagnés par le chien de soutien émotionnel seront principalement ceux qui font l’objet de signalements pour abus sexuels ou physiques.

La vocation du chien sera d’avoir une présence réconfortante pour l’enfant qui traverse des moments difficiles. Couché à côté de l’enfant, avec son tempérament calme, son poil doux et son regard bienveillant, il va lui permettre d’être un brin moins stressé, a élaboré Caroline Paradis.

Le chien qui doit débarquer en Mauricie sera bientôt identifié parmi ceux qui suivent la formation de la Fondation Mira.

Le projet évalué à 25 000 $ a reçu l’appui financier de la Fondation Jeunesse Mauricie-Centre-du-Québec.

De plus en plus nombreux au Québec

Les chiens de soutien émotionnel sont de plus en plus nombreux dans les corps policiers et les services sociaux au Québec.

En 2017, un premier chien a été intégré aux services jeunesses au CISSS de la Montérégie-Est. Depuis, les régions de l'Outaouais et de Montréal ont acquis de tels chiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi